twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : De la vente en ligne pour booster l’activité des produits locaux

mardi 18 avril 2017

Au Sénégal, l’Etat a lancé un site internet pour faire la promotion des produits nationaux et formaliser les activités des entreprises du secteur artisanal et agroalimentaire. Une plateforme de commerce électronique pour assurer la présence des PME sénégalaises sur internet et surtout booster les exportations.

Poudre de moringa, de bissap, de corossol, huiles naturelles de pastèque ou d’hibiscus, dans sa boutique de Dakar, Marietou Diouf, de l’entreprise EtouNature, vend des produits naturels sénégalais transformés.

Son entreprise fait partie des 20 PME sélectionnées pour le lancement de la plateforme « Made in Sénégal » : « Il y a le moringa, il y a pas mal de produits qu’on nous envie même parce que les gens viennent jusqu’ici pour chercher ces produits. Pourquoi ne pas faire ces promotions à travers le digital ? »

« Made in Sénégal » est la première plateforme de ce type mise en place par l’Etat et ses partenaires. « Derrière la plateforme, il y a tout un travail légal, réglementaire avec toutes les conditions de vente, les protections des consommateurs, qui va favoriser les acheteurs à faire confiance à ce nouveau mode de paiement et de transaction », explique Mohammed Esfi du Centre du commerce international.

« Très utile »

Pour le ministre du Commerce sénégalais, Alioune Sarr, la priorité ce sont les exportations vers les marchés africains, et rien de mieux qu’un outil digital pour y accéder : « Au lieu de subir les difficultés des placements, pour accéder à certains délais aux marchés en Afrique, on va avoir une plateforme qui va permettre justement de se connecter directement à nos clients. Naturellement, c’est quelque chose de très utile ».

Les entrepreneurs sélectionnés ont appris cette semaine à faire un référencement en utilisant des normes internationales ou encore à éditer des codes-barres eux même. A partir de juin, ils commenceront à mettre leurs produits en ligne sur le site.

(Source : RFI, 18 avril 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)