twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Comment CoinAfrique révolutionne le secteur des petites annonces

mardi 14 décembre 2021

Avec plus de 2 millions de visites au Sénégal chaque mois et une présence opérationnelle dans plusieurs pays de la sous-région, la plateforme CoinAfrique lancée en 2015 par Matthias Papet et Eric Genêtre s’impose comme le plus important site de petites annonces au Sénégal, et dans plusieurs pays en Afrique francophone. Grâce à un modèle adapté aux usages locaux, la plateforme a opéré une véritable révolution dans les ménages.

Lorsqu’on évoque les sites de petites annonces au Sénégal, on pense naturellement à Coin Afrique. Avec plus de 20 000 annonces par mois, le site est devenu la référence dans le secteur des petites annonces en ligne au Sénégal. Qu’il s’agisse d’automobile, d’immobilier, d’offres d’emploi, d’électroménagers, la plateforme attire chaque jour des milliers de personnes qui vendent ou achètent des biens ou services. Son accès gratuit et sa simplicité d’usage ont contribué à la pénétration du site dans les usages quotidiens. « Nous sommes très fiers du positionnement de la plateforme au Sénégal, mais aussi dans plusieurs autres pays francophones. Cette réussite est le fruit d’une confiance sans cesse renouvelée des acteurs qui nous accompagnent. Nous comptons actuellement plus de 50 000 vendeurs au Sénégal sur le site, et pas moins de 2 millions de visite par mois », explique Eric Genêtre, cofondateur de CoinAfrique.

Un outil de croissance pour les Pme et Tpe

Quatre Pme/Tpe africaines sur 5 ne disposent pas d’un site web, CoinAfrique constitue donc un outil important pour de nombreux commerçants qui ont pris d’assaut la plateforme pour y poster des offres de services, ou vendre des produits. Pour les accompagner dans leurs premiers pas, une offre Pro a été créée, avec une équipe dédiée afin les aider à gagner en visibilité en ligne. Aujourd’hui, le site compte plusieurs centaines de vendeurs professionnels référenciés. « Nous travaillons main dans la main avec ces petites entreprises toute l’année, nous portons plusieurs initiatives en faveur des commerces pour les aider dans leur business, et jusqu’ici c’est un partenariat gagnant-gagnant. Avec la Covid19, nous avons connu une croissance importante de l’activation de comptes pros sur notre plateforme, et la tendance ne cesse de grimper », explique Mohamane Touré, responsable commercial CoinAfrique.

Un leader incontestable

Si CoinAfrique est devenu une référence dans les petites annonces au Sénégal et dans plusieurs pays en Afrique francophone, c’est en premier grâce à sa simplicité d’utilisation, mais aussi parce que la plateforme propose des solutions hautement créatrices de valeur pour les populations. Contrairement à de nombreux sites, la plateforme propose des annonces fiables, et les retours des utilisateurs sont très satisfaisants. « Nous veillons à la véracité des offres afin de renforcer la confiance des utilisateurs, c’est pour nous un élément important qui favorise les bons rapports entre vendeurs et acheteurs », explique Eric Genêtre, Directeur de CoinAfrique.

Depuis sa création en 2015, la plateforme bénéficie de la confiance de nombreux investisseurs, qui ont vu en ce projet un potentiel énorme, mais surtout un outil digital capable de transformer le quotidien des populations africaines. « Nous amorçons aujourd’hui une phase importante dans le développement de nos services. Notre objectif est de consolider nos acquis en tant que leader des petites annonces en Afrique francophone, mais aussi de prospecter de nouvelles opportunités. C’est l’occasion pour nous de remercier tous les partenaires et investisseurs qui collaborent à la réussite de ce projet panafricain ambitieux », ajoute Eric Genêtre, cofondateur de CoinAfrique.

Ismael Cabral Kambell

(Source : CoinAfrique, 14 décembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)