twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : 200 tablettes pour assurer la continuité pédagogique

jeudi 3 septembre 2020

Depuis le 2 mars 2020, la Covid-19 a fait son entrée sur le territoire sénégalais. Les mesures restrictives pour y faire face et endiguer sa propagation ont inclus, comme dans la plupart des pays, la fermeture des établissements scolaires.

Face aux impacts négatifs de cette pandémie sur l’apprentissage, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay, a lancé la mise en place de la Coalition Mondiale pour l’Education (CME), qui vise à favoriser des possibilités d’apprentissage inclusif pour les enfants et les jeunes, alors que plus d’1 ,25 milliards n’ont aujourd’hui toujours pas accès à leur classe. Réunissant de nombreux partenaires, cette coalition vise à mener une action coordonnée et innovante pour débloquer des solutions à même de soutenir les élèves et les enseignants, en mettant l’accent sur l’inclusion et l’équité. Ainsi, l’investissement dans l’apprentissage à distance doit permettre d’atténuer les perturbations immédiates provoquées par la pandémie, et définir des approches permettant aux systèmes éducatifs d’être plus ouverts et plus flexibles à l’avenir. L’équipement technologique, la connectivité sur l’ensemble des territoires et la disponibilité des ressources, sont parmi les éléments clefs permettant d’assurer la continuité pédagogique auprès du plus grand nombre d’élèves.

Des partenariats gagnants pour tous

Dans le cadre de la Coalition Mondiale pour l’Education, le Bureau régional multisectoriel pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) a facilité les échanges pour mettre en place un partenariat stratégique entre l’entreprise membre Huawei, spécialisée dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, l’opérateur téléphonique SONATEL, et l’Etat du Sénégal.

Ce travail a abouti lundi 10 août 2020, à la remise =de 200 tablettes destinées à des formateurs d’enseignants. Le Ministre de l’Education nationale du Sénégal, M. Mamadou Talla, a reçu au Ministère M. Li Zhe (Nathan), Chef exécutif de l’entreprise Huawei au Sénégal, M. Abdou Karim Sall, Représentant de SONATEL, et M. Dimitri Sanga, Directeur du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO à Dakar, accompagné de M. Guillaume Husson, Chef de la section Education du Bureau de l’UNESCO à Dakar.

« Je suis tout simplement heureux. Quand un Ministère de l’Education nationale, au XXIème siècle, reçoit du matériel qui permet d’assurer la continuité pédagogique dans ce contexte de la Covid-19, on est tout simplement heureux. Rien ne sera plus comme avant, surtout dans le domaine de l’enseignement. On est amené à diversifier nos offres de formation, nos méthodes didactiques et pédagogiques, et essayer de les arrimer au monde actuel, qui veut que ce soit le numérique qui jouera un très grand rôle. Je remercie la Coalition Mondiale au niveau de l’UNESCO, qui a eu cette belle idée, avec notre partenaire Huawei, et nous osons espérer que cette collaboration ne fait que démarrer. Pour le moment, nous recevons 200 tablettes pour les enseignants, et avec l’UNESCO et l’ensemble des partenaires techniques et financiers, nous avons des grands projets pour continuer de les accompagner, en ayant comme souci l’équité territoriale dans l’accès à l’éducation et à la formation », a déclaré M. Mamadou Talla.

Dans le cadre de la Coalition Mondiale pour l’Education, l’UNESCO travaille à développer ces partenariats stratégiques avec d’autres entreprises membres, aptes à apporter un soutien conséquent aux Etats fragilisés par la crise de la COVID-19, et en faveur des écoles et élèves les plus touchés. Afin d’assurer la pérennité de ces partenariats, l’UNESCO attend des entreprises membres des prix préférentiels qui permettent un équipement global, puis l’entretien et le remplacement de ces supports technologiques quand nécessaire.

De même, la disponibilité de la connectivité est un enjeu majeur pour assurer la continuité pédagogique. Le Ministre de l’Education nationale, M. Mamadou Talla, compte également sur la SONATEL pour appuyer les enseignants et les élèves :

« N’oublions pas dans cette belle rencontre notre partenaire stratégique qu’est également la SONATEL. Nous avons plusieurs outils, nous avons des radios, des téléphones, des télévisions, etc. La connectivité est aujourd’hui est essentielle. Pour cela, il nous faut diversifier nos partenariats. Certainement, SONATEL sera également un de nos partenaires dans le futur », a-t-il déclaré.

En effet, il apparait aujourd’hui essentiel que la SONATEL travaille à couvrir l’ensemble du territoire national en connexion Internet, et à fournir la connectivité aux écoles et aux écoliers à des prix défiants toute concurrence.

Former à l’enseignement numérique à distance

Aujourd’hui, la techno-pédagogie, en tant que solution à la continuité des apprentissages pendant la fermeture des écoles, doit occuper une place importante dans les référentiels de formation initiale et continue des enseignants : assurer l’accessibilité aux ressources numériques pour tous participe à l’ODD4 et répond au principe des Nations Unies de ne laisser personne pour compte.

« Nous saluons le travail que Huawei vient de faire au niveau du Sénégal. Huawei est membre de la Coalition Mondiale, et a choisi le Sénégal comme pays où nous allons commencer à offrir ces services-là. Nous sommes ici ce matin pour la remise de ces équipements », assure M. Dimitri Sanga, Directeur du Bureau régional multisectoriel pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel).

Cette étape essentielle marque un tournant pour la continuité pédagogique en Afrique de l’Ouest (Sahel). L’UNESCO, qui développera ce système de partenariats afin de soutenir les Etats membres, travaille également à la formation des formateurs et enseignants à l’utilisation de ces matériels technologiques.

Ainsi, les 200 tablettes remises par Huawei à l’Etat du Sénégal serviront à une formation de 200 formateurs d’enseignants organisée par l’UNESCO. Grâce à la synergie des partenariats facilités par l’UNESCO, les formateurs qui seront formés à partir du 17 août prochain deviendront leaders de l’enseignement numérique à distance au Sénégal.

(Source : UNESCO, 3 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)