twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Senditoo, la startup de transfert de recharge téléphonique, dévoile ses plans d’expansion africaine en 2017

vendredi 20 janvier 2017

Pour l’année 2017 qui démarre, la startup Senditoo, spécialisée dans le transfert instantané de recharge téléphonique vers plus de 140 destinations, a de grandes ambitions. L’entreprise fondée en mars 2016 par le Guinéen Ibrahima Soumano et le Zimbabwéen Takwana Tyaranini, veut se déployer à travers toute l’Afrique.

Elle a entamé à cet effet une campagne marketing agressive qui lui permettra d’aller au-delà des 39 marchés africains dans lesquels elle est présente pour l’instant. Sur le continent qui a dépassé le milliard d’abonnés au mobile, plus de la moitié de ce chiffre, représentée par les petits travailleurs, n’arrivent pas toujours à prendre autant de fois qu’ils le désirent des nouvelles de leurs enfants, frères ou amis partis étudier ou travailler hors de l’Afrique. La modicité des moyens financiers les oblige à réserver le peu qu’il y a pour l’alimentation et la santé.

Transférer des recharges téléphoniques depuis l’étranger aux proches, Senditoo le considère comme un autre moyen de soutenir financièrement la famille. D’après Takwana Tyaranini, Senditoo répond à l’un des plus grand besoins des africains de la diaspora, celui de rester en contact permanent avec leur familles restées au pays.

Pour le lancement de ses activités, Senditoo s’était appuyé sur un investissement d’environ 350 000 $. Pour le déploiement de son service sur toute l’Afrique, la société, qui veut se positionner comme le principal service de transfert instantané de recharge de communication téléphonique dans le monde, veut recueillir plus de 2 millions de dollars de financement au début de 2017.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 20 janvier 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)