twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Séminaire sur les Technologies de l’Information et de la Communication : Etat des lieux des NTIC au service de l’Education

mercredi 8 juin 2005

Une centaine d’acteurs du système éducatif se réunissent depuis hier à Dakar pour conduire une réflexion de fond sur les Technologies de l’Information et de la Communication au service de l’Education (TICE). Organisé par le ministère de l’Education, ce séminaire entre dans le cadre des orientations stratégiques du 2e Schéma Directeur Informatique (SDI-2). La synthèse, qui en sera établie, permettra de nourrir l’élaboration de la politique et des stratégies opérationnelles pour le développement des TIC et TICE au sein du système éducatif dans le cadre fédérateur du SDI-2.

Regroupant l’ensemble des acteurs concernés et avec l’appui des experts internationaux en TICE, cet atelier vise d’une part à présenter des expériences de développement des TIC et TICE dans le système éducatif sénégalais, de présenter le bilan du SDI-1 et les orientations stratégiques du SDI-2. D’autre part, elle veut apporter des réponses aux questions relatives au rôle des TIC dans l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages et dégager des recommandations en matière de politique et de stratégies opérationnelles pour le développement des TICE dans le cadre du SDI-2.

Conformément aux objectifs du Programme Décennal de l’Education et de la Formation (PDEF), le ministère de l’Education mène une politique volontariste en matière de TIC. Cette politique a permis des avancées significatives à travers, par exemple, le Code des Télécommunications, la Lettre de politique sectorielle des Télécom-munications.

Le premier Schéma Directeur Informatique (SDI-1) a été ainsi mis en œuvre depuis 2000 par le ministère de l’Education nationale pour « relever efficacement les défis que représente l’amélioration de la qualité et de la gestion de l’éducation dans un contexte de déconcentration et de décentralisation accrues ». En tirant le bilan de sa réalisation, le Pr Sourang affirme que les objectifs du SDI-1 sont globalement atteints. « Toutes les bases nécessaires pour un nouveau développement du système informatique du ministère vers plus d’intégration et de déconcentration de la gestion et de la communication seront en place », affirme le Pr Sourang, qui ajoute que les expériences et projets menés constituent les éléments propices au développement des TIC en faveur de la qualité des enseignements-apprentissages. A ce stade, il est nécessaire pour le SDI-2 de tenir compte de ces ambitions et de créer les conditions adéquates de leur réalisation.

Selon M. Stéphane Romanet, chef du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) à l’ambassade de France, les TIC sont au cœur de la démarche du plan éducation et formation au Sénégal. Les initiatives ne manquent pas dans ce sens.

« En leur donnant la place et l’importance qui leur revient, dit-il, le ministère de l’Education est à la croisée des chemins ». Cependant, compte tenu de la prolifération des projets et réalisations dans ce domaine, il est important, souligne M. Romanet, de faire un état des lieux, une sorte d’arrêt sur image pour trouver des synergies maximales entre les projets.

Abordant dans le même sens que M. Romanet, le ministre de l’Education souligne la nécessité de mettre ensemble les moyens, d’ordonner ce dynamisme afin que les principaux acteurs en bénéficient pour renforcer leur efficacité.

SIKIRATOU AHOUANSOU

(Source : Le Soleil, 8 juin 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)