twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Séminaire sur le droit à la vie privée, jeudi et vendredi

mardi 8 octobre 2013

Le ministre sénégalais de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, préside jeudi à Dakar l’ouverture du séminaire international des acteurs de la société civile d’Afrique francophone sur le thème : "Droit à la vie privée et protection des données personnelles".

Cette cérémonie est prévue à 9h à la Résidence Le Ndiambour, qui abritera également les deux jours de travaux. La rencontre est organisée par l’association Jonction, précise un communiqué reçu à l’APS.

"L’avènement de la société de l’information, fruit de l’évolution scientifique et technologique, a conduit véritablement à une demande croissante en matière du droit au respect de la vie privée", signale la même source.

Selon le texte, "les technologies de l’information et de la communication ont démontré à suffisance leurs capacités à contribuer de manière considérable à métamorphoser la physionomie du monde entier".

A cet effet, les acteurs veulent concevoir et élaborer un cadre juridique et institutionnel approprié pour assurer efficacement la protection des droits humains, notamment le droit au respect de la vie privée.

En Afrique francophone, il s’agira de trouver cet encadrement de la collecte et du traitement des informations permettant d’identifier directement ou indirectement une personne physique, afin d’éviter ou de sanctionner toute atteinte non justifiée à la vie privée.

Cette disposition voulue est tirée de l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 : "Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes".

(Source : APS, 8 octobre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)