twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Séminaire La Poste-Numherit : La reconquête est lancée

lundi 24 août 2015

Comment faire de La Poste un modèle d’émergence économique grâce au numérique ? C’est la question à laquelle Numherit a invité les postiers africains à réfléchir durant un séminaire qui s’est ouvert ce lundi matin à Dakar.

Les acteurs de La Poste africaine réunis à Dakar sous l’égide de la société de services technologiques Numherit ont réfléchi sur la NVP : Nouvelle Vision de la Poste. La version postale de l’émergence économique grâce au numérique qui doit inverser la tendance de la baisse des volumes de colis traité par La Poste. Ainsi, les postiers ont mis en exergue, les forces de leur administration qui a déjà l’expérience et le réseau pour être le premier acteur de cette économie numérique en marche. Pour preuve, depuis le lancement du produit PosteCash « les chiffres sont plus qu’encourageants » a déclaré Seth Sall le Directeur de l’économie numérique. La Poste doit, selon les participants, retrouver son rôle d’antan et sa place de plaque tournante de l’économie au service du citoyen. Cela passe par une stratégie soutenue par les différents Etats grâce à des politiques incitatives. En effet, sans soutien, le combat parait perdu d’avance face aux opérateurs de téléphonie ou aux banques. « Elle est peut-être silencieuse, mais la guerre de positionnement des acteurs de l’économie numérique va aller crescendo. Le cas du Sénégal n‘est pas le meilleur, mais si on prend l’exemple de la Côte d’Ivoire, on parle de 7 milliards de flux financier interne. Pour le Kenya avec MPSA on parle de centaines milliards de francs qui avoisinent le budget national de pays africains. Une guerre de positionnement ou d’importants enjeux financiers sont en jeu. Toutefois, elle peut compter sur l’État qui fera respecter les règles de saines concurrences », précise Malick Ndiaye Directeur de Cabinet du ministre des Postes et Télécommunications.

Mamadou Touré : « Numherit et La Poste ont réussi a.. »

Il faut souligner que ce séminaire qui a pour thème : La Poste et l’économie numérique : enjeux, Contraintes et Stratégies pour l’émergence », a vu la participation de délégations venant de 7 pays de la sous-région dont la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Bénin, du Cameroun, du Togo, du Niger et des partenaires de la Suisse et des Etats-Unis. Durant les débats, la plateforme numérique PosteCash du Sénégal été présentée ainsi que les solutions de e-commerce et du mobile-banking les moyens de paiement en ligne avec tout le dispositif mis en place dans le cadre du projet « La Poste Innove ».

« L’expérience nous a montrés que La Poste est en train de prendre une envergure de plus en plus grande dans son rôle traditionnel de service public avec le payement des 100 000 bourses de sécurité familiales et de payement des 100 000 pensions de l’Ipres. Au-delà, nous avons un service de transfert d’argent qui a un tarif fixe de 300 francs quel que soit le montant. Si vous devez envoyer de l’argent au village et qu’on vous demande 300 francs de frais, c’est quand même une révolution. Les opérateurs qui sont sur place ne sont pas encore à ce niveau de frais d’envoi. Mieux encore, Numherit et La Poste ont réussi a proposé des transactions de cartes à cartes qui est totalement gratuit. On l’a expérimenté depuis le mois de mai et nous nous sommes rendu compte que c’est un service qui peut soutenir l’expansion numérique », a informé Mamadou Touré le Directeur général de Numherit, organisateur du séminaire.

Amayi Badji

(Source : Réussir Business, 24 août 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)