twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Selon une étude américaine, le Maroc a déjà perdu 320 millions $, suite au blocage de la VoIP

mercredi 19 octobre 2016

Le blocage des applications de Voix sur IP - Skype, Viber, WhatsApp - décidé en janvier 2016 par l’Autorité de réglementation des télécommunications (Anrt) du Maroc, n’a pas été sans conséquence sur l’économie nationale. Elle a coûté, au pays, 320 456 034 dollars US, selon un rapport d’étude du Centre pour les innovations technologiques de la Brookings Institution. La recherche, menée de juillet 2015 à juin 2016, portait spécifiquement sur le coût de la coupure de l’accès à Internet ou encore de l’accès aux applications affiliées à Internet, dans 19 pays.

D’après Darrell M. West, le fondateur du Centre pour les innovations technologiques de Brookings, par ailleurs initiateur de l’étude, la méthodologie de recherche a pris en compte plusieurs critères. Pour évaluer l’impact de la restriction de l’accès à Internet sur le produit intérieur brut (PIB) de chaque pays, l’étude a pris en compte le type de coupure (Internet en général ou des services d’Internet), la durée, son étendue et la population affectée. Dans l’ensemble des 19 pays visés par l’étude, il a été relevé que le blocage, d’une manière ou d’une autre, de l’accès à Internet, a eu un impact économique de 2,4 milliards de dollars US. 81 atteintes à la continuité du service Internet ont également été enregistrées.

Dans la conclusion de son étude, le Centre pour les innovations technologiques de Brookings a appelé les gouvernements à protéger l’accès à Internet comme un droit fondamental. Darrell M. West a souligné que la Banque Mondiale juge Internet comme un atout vital du développement économique. Selon l’institution internationale, un taux de pénétration de l’Internet haut débit de 10% représente une croissance de 1,35%, dans le PIB des nations en voie de développement et une croissance de 1,19%, dans les pays développés.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 19 octobre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)