twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Santé digitale

vendredi 11 mars 2022

L’université Cheikh Anta Diop de Dakar et l’université Makerere (MakSPH) ont officiellement lancé le projet de paiements numériques pour les agents de santé de la campagne en Afrique subsaharienne, selon le coordonnateur du UP francophone. Dans le cadre de ce projet, ils se sont rendu compte que beaucoup d’activités de santé sont faites dans les zones les plus reculées. Mais que les acteurs de la santé ne perçoivent pas à temps leur salaire.

‘’On a pensé, explique le professeur Adama Faye, qu’en utilisant les nouvelles technologies, ils pourraient trouver des solutions assez larges. C’est pourquoi la fondation Bill et Melinda Gates a lancé cette initiative, en partenariat avec l’OMS. Durant les prochains 32 mois, nous allons susciter de l’engouement, mais aussi beaucoup de recherches autour de cette thématique qui est le paiement numérique. Il y a au minimum 12 grandes qui sont lancées. Cela veut dire qu’il faut que les chercheurs s’éveillent’’.

...Selon lui, en Afrique, il y a souvent des difficultés de financement. C’est pourquoi la fondation Bill et Melinda a décidé de financer 12 projets au minimum dont six dans les pays francophones, et six autres dans les pays anglophones. ‘’Ce sera sous forme de compétition. Donc, il faudra que tout le monde se prépare. Nous voulons rechercher, dans un premier temps, les évidents scientifiques. Nous avons récemment fait l’analyse du contexte.

C’est un travail que nous allons faire dans quatre pays francophones : le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Congo. Pendant six mois, nous allons analyser le contexte pour savoir ce qui se fait en termes de paiements numériques, les enjeux confrontés, les méthodes utilisées. A travers ce travail, nous verrons les sujets de réponse les plus pertinents sur lesquels les chercheurs vont travailler, documenter’’, renseigne-t-il.

(Source : Enquête, 11 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik