twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sanctions de l’ARTP contre la Sonatel : Les syndicalistes s’opposent à l’exécution

vendredi 2 février 2007

Les syndicalistes de la Sonatel ont décidé de marcher si les mesures prises par l’Agence de régulation des postes et télécommunications (Artp) sont appliquées.

Ils l’ont fait savoir au cours d’un point de presse tenu à Dakar en présence du secrétaire général, Mamadou Aïdara Diop, entouré de Gabou Guèye, Baba Fall et Ibrahima Konté, représentant des travailleurs au conseil d’administration. Dans sa déclaration liminaire, le Sg du syndicat a rappelé que la décision de l’Artp à son article premier souligne que « conformément aux dispositions de l’article 4 de la convention de concession entre la Sonatel et l’État du Sénégal elle inflige une pénalité de 3.196.800.000 francs Cfa, représentant 1 % du chiffre d’affaires de 2005, selon les états financiers publiés par l’entreprise dans son site web ». Cette mesure pour le moins rocambolesque, a dit le syndicaliste, a laissé perplexe l’écrasante majorité des Sénégalais et des opérateurs économiques qui se posent aujourd’hui de sérieuses questions quant à la volonté de nos autorités de mettre réellement notre pays sur les rails d’une économie émergente. « Nous avons appelé de tous nos vœux à la mise en place d’une agence de régulation performante et nous nous sommes battus jusqu’au niveau du président de la République pour faire triompher cette position qui reste une position de principe forte pour sauvegarder le secteur qui fait la fierté de notre pays, même si nous sommes conscients que la Sonatel doit faire des efforts pour améliorer de manière durable la qualité de prestation des services », ont noté les responsables du Syts. Les travailleurs ont rappelé que le chef de l’État, au cours d’une audience en présence de son conseiller Thierno Ousmane Sy et de son directeur de Cabinet, le 31 mars 2004, avait déclaré : « le processus de libéralisation sera conduit de telle sorte que ni le secteur ni l’opérateur historique qu’est la Sonatel ne seront fragilisés ». Pour eux, ce qui se passe aujourd’hui donne l’impression du contraire. Face à ce qui s’est passé aux Ics et à la Sar, ils ont promis de défendre ce secteur contre « les prédateurs tapis dans l’ombre ».

Tout en demandant l’intervention du président du Conseil de la République pour les Affaires économiques et sociales, Me Mbaye Jacques Diop, les syndicalistes ont souligné avec force que « si cette décision est exécutée, il y aura des répercussions sur le projet de téléphonie rurale des 13000 villages du Sénégal qui s’élève à 7 milliards ». Ils avaient déjà arboré des brassards et brandi des pancartes dénonçant l’Artp.

Abdoulaye Thiam

(Source : Le soleil, 2 février 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)