twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sanctionné par l’ARTP : La Sonatel verse 3,169 milliards au Trésor public

mercredi 5 décembre 2007

Après avoir été sanctionnée le 26 janvier 2007 « pour mauvaise qualité de service » par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), à payer 1% de son bénéfice 2005, soit 3,169 milliards, la Sonatel, déboutée par le Conseil d’Etat le 1er août 2007, s’est acquittée de sa peine au Trésor public. C’est ce qu’a affirmé Cheikh Tidiane Mbaye, le Directeur général du Groupe Sonatel, hier en conférence de presse de présentation des nouveaux tarifs Téranga et Orange prépayé. Il a aussi annoncé que la Sonatel est venue à bout des perturbations du réseau en investissant une dizaine de milliards.

Tout commence le 26 janvier 2007, quand l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) sanctionne la Sonatel « pour mauvaise qualité de service » en s’appuyant sur les dispositions du Code des télécommunications. Ladite sanction représente 1% des bénéfices 2005 de la Sonatel, soit la somme de 3,169 milliards. Du côté de la société de téléphonie, on conteste cette décision « apprise par le biais des médias » et l’on dépose un « recours en annulation pour excès de pouvoir » auprès du Conseil d’Etat. La juridiction administrative prend un arrêt, le 1er août 2007, déboutant la société aux 146 milliards de bénéfice en 2006.

Réagissant à cette question, hier en conférence de presse, lors de la présentation des nouveaux tarifs Téranga et Orange prépayé, Cheikh Tidiane Mbaye, le Directeur général de la Sonatel, a affirmé que sa société s’est acquittée de la sanction financière. « Il n’y a rien à dire si ce n’est que la Sonatel a déjà payé la somme en question. Nous sommes une entreprise citoyenne qui respecte les décisions des juridictions sénégalaises. Puisque le Conseil d’Etat a décidé que nous allons payer la sanction, nous l’avons fait ».

Le Directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye, a déclaré que la qualité du réseau téléphonique s’est améliorée avec une baisse du taux de coupures de 30%. « Notre réseau s’est amélioré. On n’est pas au bout de l’effort car tout n’est jamais parfait. Mais les indicateurs se sont améliorés », a-t-il indiqué tout en annonçant qu’en octobre, 53% des clients d’Orange sont « satisfaits » du réseau contre 45% en mai et a souhaité atteindre 70% de taux de satisfaction en mai 2008. « Nous avons investi une dizaine de milliards pour venir à bout des perturbations de réseau », a lancé M. Mbaye, tout en précisant qu’« il n’y a pas un réseau où il n’y a pas de saturation »

Par ailleurs, la Sonatel, depuis le 1er décembre, a baissé ses tarifs Orange de communication de 40 à 6%. Ainsi, il existe un tarif unique de 90 francs pour les abonnés Orange prépayé et 80 francs pour les abonnés Téranga quelle que soit la destination d’appel (Orange, Tigo, fixe) de 8 heures à 23 heures. Les clients Orange prépayé et Téranga ont aussi un tarif de 50 francs la minute de communication à partir de 23 heures pour tout appel vers le réseau Orange. L’international revient maintenant à 170 francs avec une baisse de 15% pour le service prépayé et de 6% pour les abonnés Téranga ainsi que les tarifs Orange S’cool qui ont baissé de 14%. Selon le Dg de la Sonatel, « ces tarifs sont les moins chers du marché » et cette baisse n’est pas liée à la concurrence, car, depuis 13 ans, dit-il, sa société annonce régulièrement des baisses de tarif.

Sur un autre point, Cheikh Tidiane Mbaye, précisant que « les gros bénéfices de la Sonatel viennent de l’extérieur (ndlr : Mali, Guinée-Bissau et République de Guinée), annonce que pour l’année 2008, « Orange compte investir 130 milliards dans la sous-région dont 80 milliards au Sénégal ». Il a aussi avancé que sa société va tout faire pour la réussite du sommet de l’Oci au plan des communications, car « c’est un défi majeur ».

(Source : Nettali, 5 décembre 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)