twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Samsung Electronics veut former 10 mille ingénieurs d’ici 2015 : L’académie du Sénégal ouverte en 2012

vendredi 16 septembre 2011

Former 10 mille ingénieurs d’ici 2015. C’est l’une des stratégies que Samsung Electronics compte dérouler pour développer l’industrie locale en créant de nouvelles usines en Afrique. Le Sénégal a été retenu parmi les pays devant abriter les quatre écoles pilotes, après celle ouverte en Afrique du Sud.

Quatre mois après le deuxième Forum régional pour l’Afrique, à Nairobi, au Kenya (11 - 15 mai) le groupe coréen Samsung Electronics, tient depuis mercredi une semaine d’événementiels à Dakar, avec à la clé une série de rencontres avec les partenaires, les décideurs et surtout les consommateurs. Mais au-delà, l’ambition pour le groupe reste la même : capitaliser sur la dynamique unique du marché à travers sa stratégie régionale et la présentation de son portefeuille de produits 2011. Ainsi, les innovations relatives aux téléviseurs connectés à Internet, aux appareils photos numériques inspirés par les besoins des consommateurs et les dernières technologies de la téléphonie mobile d’une part de même que les plans de croissance de Samsung dans le marché régional d’autre part, seront communiqués dans le ‘concept unificateur de Samsung : Conçu pour l’Afrique’.

Pour ce faire, l’idée sera de développer l’industrie locale en créant de nouvelles usines, notamment au Soudan, en Afrique du Sud, au Nigéria, en Ethiopie et au Sénégal. Il s’agira suivant cette approche d’offrir des ‘produits qui, non seulement rendent la vie des gens plus facile et plus gaie, mais permettent de résoudre des problèmes sociaux et environnementaux’. Cette dynamique s’illustre à travers le ‘programme phare de l’Académie d’ingénieurs de Samsung electronics (Aise), qui a été créée pour former de jeunes leaders pour l’avenir de l’Afrique’. Le lancement de l’Aise a été organisé conformément à la plate-forme de ‘Responsabilité sociale de Samsung : conçu en Afrique, pour l’Afrique et par l’Afrique’. Quatre écoles vont participer à la phase pilote, avec notamment l’académie du Sénégal qui sera ouverte en 2012. Une nouvelle qui donne des raisons supplémentaires au représentant de Samsung au Sénégal, par ailleurs patron du groupe Ccbm, de croire à un ‘avenir prometteur aux produits destinés aux Africains’. Selon Serigne Mboup, ce partenariat, qui dure depuis 15 ans, sera renforcé par l’ouverture de cette académie d’ingénierie. Ce qui va ‘offrir plus d’opportunités aux consommateurs sénégalais et faire du pays une plaque tournante du business de Samsung en Afrique’.

Le groupe coréen a pour but de former 10 mille ingénieurs en Afrique d’ici 2015. Ainsi, lit-on dans une note de présentation de la rencontre de Dakar axée sur ‘une stratégie intelligente pour un style de vie à l’Africaine plus smart’, c’est à travers cette philosophie que Samsung a réalisé en 2010 un taux de croissance de ses revenus en Afrique de 31% (1,23 milliard de dollars), contribuant ainsi au revenu global du groupe estimé à 135,8 milliards de dollars.

Mais aujourd’hui, l’objectif du groupe est de réaliser un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars d’ici 2015, et égaler ainsi le marché chinois. Pour y parvenir, le staff entend ‘plus que doubler’ la ‘croissance de 2010 pour atteindre un taux de croissance de 63% en 2011’.

Mbagnick Ngom

(Source : Wal Fadjri, 16 septembre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik