twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Samba Ndiaye Seck : « L’internet doit être contrôlé avec la plus grande vigilance »

vendredi 5 juillet 2019

Samba Ndiaye Seck le Directeur de cabinet du secrétaire d’Etat chargé des Droits Humains et de la bonne gouvernance a indique, ce vendredi que l’internet doit être contrôlé avec la plus grande vigilance. Il se prononcer lors d’un atelier de formation de la Coalition Sénégalaise des défenseurs des Droits Humains porté sur le thème : « Protection des défenseurs des droits humains : sécurité en ligne, réseaux et données ».

« Nous sommes venus ici pour présider la cérémonie d’ouverture de l’atelier organisé par la coalition des défenseurs des Droits de l’Homme. Et portant sur la formation de ces défenseurs-là, aux outils et techniques en ligne. Nous sommes là pour soutenir ces activités qui entrent en droite ligne avec la vision du président de la République dans l’acte 3 du PSE intitulé des Paix Gouvernance et Sécurité », a déclaré Samba Ndiaye Seck.

Selon lui, même si l’internet présente un grand nombre d’avantage, mais il n’est pas sans conséquences. C’est d’abord la rapidité de l’information, les commendes en ligne, booster l’économie numérique. Mais aussi, il y a beaucoup d’inconvénients. Parce que l’internet est caractérisé par sa virilité. Il suffit de mettre une information sur le net, et à quelques secondes ou quelques minutes, couvre tout le reste. Il est très difficile de retirer une information sur le net. Imaginer que c’est une information qui porte atteinte à l’honneur d’une personne. Voilà, pour quoi l’internet doit être contrôlé avec la plus grande vigilance », dit-il.

(Source : Pressafrik, 5 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)