twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Salon des professionnels des NTIC : Sénégalais, Français et Méditerranéens se "connectent" à Dakar

samedi 3 décembre 2005

Un atelier pour concrétiser les nouvelles technologies de l’information sera organisée par la société Xcom en partenariat avec le ministère des Postes, Télécommunications et nouvelles technologies de l’information, le ministère du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) et de la communication, et d’autres organismes, les 6 et 7 décembre 2005, à Dakar. Cet atelier vise, pour les entreprises locales, à mieux cerner l’intérêt des nouvelles technologies de l’information. Selon les organisateurs, cet atelier sera l’occasion de favoriser des échanges d’expériences entre entreprises grâce à des tables-rondes et stands-expositions durant ces deux jours. Sylvie Reforzo directrice générale de Xcom affirme que « c’est une occasion spéciale pour amplifier l’horizon des Tic dans toute l’Afrique de l’Ouest à travers Dakar qui est une niche porteuse ». Mme Reforzo ajoute que dans le cadre du développement du partenariat, cela va permettre « aux entreprises françaises de pouvoir donner des opportunités technologiques au Sénégal ». Sachant que le Sénégal est un pays ouvert sur les Tic, la directrice générale de Xcom pense que « cela devra générer des emplois pour les jeunes avec Osimatic (société française spécialisée dans la conception de et le développement de serveurs vocaux) qui va développer un nouveau type de serveur vocal et ce sera l’occasion de créer des filiales par d’autres partenaires et un accès à de nouveaux produits et à une nouvelle expertise ».

Ce séminaire regroupera 500 visiteurs « prêts pour le partenariat et on notera la venue de la Mauritanie ». Dans cette perspective, M. Amadou Diop de Cisco-Systèm, une multinationale américaine basée au Sénégal depuis 10 ans et sponsor officiel de Med-It 2005, affirme qu’il faut « consolider les acquis du Sénégal et pouvoir les positionner dans le marché des technologies ». Les responsables de Xcom assurent que leur société veut « concrétiser les Tic à Dakar comme ce fut le cas en Tunisie, au Maroc et en Algérie par le biais de ces rencontres ». En effet, ont-ils affirmé, « ceci va aboutir à la modernisation du système bancaire et va faciliter le commerce électronique ». Pour Ibrahima Fall de Arobase, « le secteur informel avec son vaste tissu de Pme et Pmi participe au concept des Ntic dans le but de gommer la fracture numérique ».

Nafissatou SYLLA (stagiaire)

(Source : Sud Quotidien, 3 décembre 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)