twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Salon des NTIC West Africa 2005 : Une vingtaine d’accords de partenariats attendus

samedi 19 mars 2005

La rencontre Afrique-Union européenne pour le développement des technologies de l’information et de la communication en Afrique de l’Ouest qui doit se tenir du 24 au 26 mai 2005 affiche ses ambitions. Les organisateurs qui attendent environ 500 participants dont une vingtaine d’entreprises européennes, veulent parvenir à signer 20 accords de partenariats entre entreprises du Nord et leurs homologues du sud.

La rencontre pour le développement des Technologies de l’information et de la communication (Tic) en Afrique de l’Ouest veut donner une seconde jeunesse au secteur. A travers son centre d’affaires et de transactions, la rencontre cherche à faciliter l’établissement de partenariats entre secteur privé européen et ouest-africain. Selon El Hadj Matar Diop, président de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (Optic), « la bourse de partenariat qui sera l’élément majeur du salon va permettre la signature de joint-venture avec les partenaires européens ». D’après lui, une vingtaine d’accords de partenariats sont visés sur un catalogue de cinquante projets répartis entre les pays de la sous-région. Les organisateurs ont prévu une trentaine stands pour cinquante exposants dont une vingtaine d’entreprises européennes.

Cette rencontre cherche en effet à faire du Sénégal qui, d’après le directeur général du Centre de développement des entreprises (Cde), Aliou Abdoulahi, est en avance sur les autres pays de la sous-région en matière de télécommunication, la plate-forme de l’Afrique de l’Ouest. Pour combler le gap numérique entre pays de la sous-région, M. Abdoulahi a émis l’idée de la création d’une organisation professionnelle sous-régionale dans les Ntic. Ce qui, selon lui, sera possible avec la résolution du cadre réglementaire du secteur des télécommunications de plusieurs pays de la sous-région. C’est ainsi qu’il fait par de l’engagement du Cde à accompagner les entreprises ayant parvenus à signer des accords de partenariat avec leurs homologues européens.

B. DABO

(Source : Sud Quotidien, 19 mars 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)