twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Saint-Louis : Le Conseil régional à l’ère des NTIC

mercredi 25 janvier 2006

Les Nouvelle techniques de l’information et de communication (Ntic) qui ont été intégrées un peu partout dans le monde par les entreprises, suivant leur disponibilité sont devenues un outil majeur pour une bonne gestion.

Pour être au diapason des exigences de la modernité, et réduire de fait la fracture numérique dans la région de Saint-Louis, le conseil régional s’est mise à l’ère des Ntic.

Cette démarche traduit en actes concrets, au niveau local, la vision du président de la République, Me Abdoulaye Wade, pour mieux servir les populations, et faire de la région un espace attractif, favorisant l’investissement notamment dans l’agriculture, la pêche et l’élevage.

C’est dans cette logique que le Conseil régional de Saint-Louis, fortement sensibilisé aux apports bénéfiques de ces Ntic, a investi dans ce domaine pour faciliter la transmission des informations aux élus, aux partenaires et aux populations, et permettre à tout le monde d’y avoir accès. Ainsi, le Conseil régional s’est équipé et dispose ainsi d’un site Web pour ouvrir les portes de la région au monde. Par conséquent, les conseillers et autres partenaires peuvent profiter de la documentation en ligne pour consulter, les procès verbaux des sessions, les rapports de missions, des tournées de sensibilisation, et des dates des grands rendez-vous dans la région.

Aussi, l’institution compte mettre en place une technologie innovante qui supprime tous les câblages inesthétiques et qui permet une connexion sans fil et sécurisée de tous ses ordinateurs sur le Net.

Le Centre régional de ressources pour l’emploi des Jeunes (Crrej) n’a pas été en reste. Il sera équipé d’ordinateurs plus performants, afin de permettre aux jeunes d’élaborer des projets viables.

Le Conseil régional va plus loin en finalisant, avec ses partenaires, un protocole d’accord qui permettra d’équiper une salle multimédia, dont le but est de faciliter la communication et les réunions à distance avec eux. La salle permettra également de planifier les rencontres périodiques avec les partenaires éloignés, de partager certaines applications, de travailler de manière interactive sur des documents spécifiques, etc.

Samba Oumar Fall

(Source : Le Soleil, 26 janvier 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)