twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SUDATEL pourrait être opérationnelle dès janvier 2008

vendredi 7 septembre 2007

SUDATEL, la société soudanaise des télécommunications adjudicataire de la nouvelle licence globale de télécommunications au Sénégal, pourrait être opérationnelle à partir de janvier prochain, a déclaré vendredi à Dakar le directeur de l’Agence de régulation des postes et télécommunications (ARTP), Daniel Seck.

En janvier 2008, le nouvel opérateur devra être opérationnel pour offrir ses services aux populations sénégalaises », a-t-il notamment dit, au cours d’une conférence de presse.

La nouvelle licence globale de télécommunications a été attribuée officiellement par l’ARTP à la SUDATEL qui a mis sur la table 200 millions de dollars (environ 100 milliards de francs Cfa) contre 152 millions de dollars et 105 millions de dollars proposés respectivement par BINTEL et CELTEL, deux autres soumissionnaires dont les dossiers ont été examinés par la commission Ad hoc mise en place par le régulateur.

SUDATEL offre une technologie de troisième génération, a pour sa part assuré le Directeur technique de l’ARTP, Mactar Fall, soulignant que l’octroi d’une nouvelle licence répond au but de « faire du Sénégal un pôle d’excellence dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication ».

Il a indiqué que le prochain opérateur compte proposer des « prix abordables qui seront à la portée des populations sénégalaises ».

SUDATEL s’investira aussi bien dans la téléphonie mobile, celle fixe, la transmission de données et l’accès à l’international, ont assuré les responsables de l’ARTP.

Le critère financier a prévalu, de l’ordre de 60% dans l’attribution de la licence à la société soudanaise, les critères technique et juridique respectivement 20%, a expliqué M Fall.

Ecartant tout « critère politique » dans le choix de SUDATEL, il a soutenu : « nos critères sont pas politiques. Nous sommes objectifs (...) Il n’y a pas de critère politique en ce qui concerne le choix de SUDATEL ».

L’arrivée de l’opérateur soudanais va installer la concurrence sur les segments de ce marché qui n’étaient pas encore ouverts à la compétition, a-t-il souligné.

(Source : APS, 7 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)