twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL : les délégués manifestent contre le décret sur les appels internationaux

mercredi 7 juillet 2010

Les 65 délégués du Syndicat des travailleurs de la SONATEL ont manifesté mercredi devant l’agence de la société située sur le boulevard de la République, pour portester contre le décret confiant à Global Voice la supervision et le contrôle du trafic téléphonique international entrant.

Pendant près d’une heure d’horloge, ils ont bloqué la circulation sur cette artère, brandissant des banderoles, des foulards et des brassards rouges.

Et pendant qu’ils laissaient éclater leur colère, les délégués ne cessaient de dire ‘’Non à la signature du décret’’ donnant l’autorisation à une autre société de superviser ’’toutes les communications internationales entrant au Sénégal’’.

Selon le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la SONATEL, Mamadou Aidara Diop, à travers cette manifestation, les travailleurs se sont ainsi mobilisés pour s’opposer au plan de liquidation de leur société.

Il a annoncé la mise en place d’un plan de résistance dénommé ‘’Ngorre’’ et cela jusqu’ à l’annulation du décret.

Les 65 délégués présents à la manifestation vont mobiliser tous les autres travailleurs, a-t-il indiqué, soulignant que d’autres actions vont suivre pour protester contre les mesures prises par l’Etat.

Des mesures jugées de nature à favoriser une autre structure, qui se verra ainsi accorder l’autorisation de superviser et de contrôler les communications internationale entrants, au détriment de la SONATEL.

Pour Mamadou Diop, dans le domaine des télécommunications, cette société demeure une fierté pour le Sénégal.

Selon lui, elle reste la première contributrice pour finances de l’Etat, avec le versement de 80 milliards de francs CFA.

Et elle contribue à hauteur de 7 pour cent du produit intérieur brut (PIB), a-t-il poursuivi, ajoutant qu’à travers la SONATEL, l’Etat dispose d’un capital de 300 milliards de francs CFA.

Selon Mamadou Aidara Diop, les travailleurs vont se mobiliser, afin que l’Etat annule le décret qui, s’il venait à entrer en vigueur, signerait l’acte de mort de la SONATEL.

(Source : APS, 7 juillet 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)