twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL/Tigo : La Guerre des Datacenters ?

vendredi 23 juin 2017

Mardi dernier à Rufisque Ouest, le groupe Sonatel a inaugauré en grandes pompes son Datacenter. L’opérateur de téléphonie a présenté son centre de traitement de données dans lequel il a investi près de 10 milliards comme le premier du genre au Sénégal, en Afrique de l’Ouest et du centre. Mais nous découvrons qu’au même moment, son concurrent Tigo annonce l’inauguration de son Datacenter en juillet prochain.

Présenté au Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne le vendredi 17 juin 2016, le Datacenter de Tigo installé sur le site du Pole urbain de Diamniadio a couté à Millicom pas moins de 4 milliards FCFA. Le 24 mai dernier, Tigo Business a présenté son bijou technologique aux directeurs des Services Informatiques des plus grandes entreprises du Sénégal. La cérémonie a eu lieu au Radisson Blu.

A cette occasion, le directeur technologique de Tigo, Samba Koita a vanté les mérites de Sen Connect, nom donné au Datacenter du deuxième né des opérateurs de téléphonie mobile au Sénégal. Il l’a ainsi présenté comme d’une part un facilitateur et de mémorisation des données pour les entreprises et d’autre part un outil d’optimisation et d’accélération de leurs performances au Sénégal et dans la sous région.

On apprenait aussi au cours de cette cérémonie que la nouvelle infrastructure de Tigo a reçu la certification Tiers 3 attribuée par Uptimate Institute car ayant répondu aux 45 critères requis par l’organisation. Ce qui, selon les responsables de Tigo, fait de leur Datacenter de certification Tiers, le premier du genre au Sénégal et en Afrique francophone. Mais c’est compter sans ce que d’aucuns appellent la communication à outrance de Sonatel qui s’est attribué la certification Tiers 3 plus et s’est adjugée le rang du premier concepteur de Datacenter au Sénégal, en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Visiblement, les deux opérateurs de téléphonie se livrent une guerre sans merci quant à celui qui détient la primeur de l’implantation d’un Datacenter au Sénégal. Maintenant reste à savoir qui a singé l’autre et qui est aussi dans le faux car un tour au site de Uptimate Institute nous aura permis de constater qu’il n’y a qu’un seul Datacenter au Sénégal. Sur le site de l’hébergeur français OVH, nous découvrons l’inexistence de certification Tiers 3 plus.

Dans tous les cas, les enjeux sont énormes et pour cause. Depuis quelques années, il y a une explosion de l’activité numérique au Sénégal. A la ribambelle de sites internet qui poussent tels des champignons et dont les serveurs se trouvent nichés pour la plupart dans des pays comme la France et les Etats Unis, s’ajoute un sursaut des entreprises locales qui s’intéressent de plus en plus à Internet et à la sauvegarde de leurs données. Un tel marché à milliards ne saurait laisser Tigo et Sonatel indifférents. Comme quoi, le jeu en vaut la chandelle.

(Source : Dakar Actu, 23 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)