twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL : L’intersyndicale exige l’ouverture de négociations

mercredi 29 décembre 2004

La retraite à 60 ans constitue la principale revendication de l’Intersyndicale qui déplore l’attitude de la direction générale et s’inquiète du sort qui sera réservé aux travailleurs nés en 1949 et 1950 dont beaucoup ont été mis à la retraite. “ Nous n’acceptons pas que les gens nés en 49 et de 50 soient envoyés à la retraite ”, précise M. Madou Kane, secrétaire général du Synes. Les syndicalistes fustigent l’attitude de la direction générale qui avait promis de geler des départs des travailleurs nés en 1949 par une prolongation d’activité jusqu’au 31 décembre 2004. Il s’y ajoute le départ effectif de ceux qui sont nés avant cette date avec une solution d’indemnisation fixée à 34 actions Sonatel. Mais, rien de ces accords n’a été respectés, soutiennent les syndicalistes qui n’apprécient pas également la position du ministre de la Fonction publique, du Travail, de l’Emploi et des Organisations professionnelles qu’ils reprochent de n’avoir pas pris ses responsabilités, préférant les conclusions de la commission nationale. L’Intersyndicale de la Sonatel dénonce également l’inefficacité des centrales syndicales qui n’ont pas joué le jeu. Car ils ont levé le mot d’ordre de grève décidé par le front unitaire des centrales syndicales au mois de janvier dernier, rendant ainsi la situation plus complexe.

Concernant les négociations avec la direction générale l’Intersyndicale constate la position affichée, en ce sens que sur les 11 points de sa plate-forme revendicative, 3 points seulement ont trouvé satisfaction. Il s’agit notamment du relèvement de 10 % du salaire de base catégoriel, ainsi que la revalorisation de certaines primes à compter du 1er janvier 2005 et l’augmentation du prêt véhicule des cadres. “ Donc, il reste 8 points de revendication qui devront être discutés avec la direction générale qui continue de s’enfermer dans son refus catégorique sur certains points ”, regrette M. Kane. Les camarades du coordonnateur de l’Intersyndicale, Ibrahima Konté, estiment que la direction générale n’a plus “ d’arguments ” à proposer et, par conséquent, elle demeure le seul obstacle à l’application des accords obtenus.

Toutefois, l’Intersyndicale a salué l’intervention du Conseil de la République chargé des affaires économiques et sociales (Craes) qui, sur la demande du chef de l’État, a entamé une procédure de médiation et a rencontré les deux parties. Et cela est une “ approche qu’il faut saluer ”, estime M. Ibrahima Konté, soulignant par la même occasion le manque de recrutement dans l’entreprise.

Après donc son premier plan d’action, en date du 5 octobre au 11 novembre 2004, l’Intersyndicale de la Sonatel, qui regroupe le Syts, la Sntpt, et le Synes, va vers son deuxième plan d’action, lequel va sonner la mobilisation de tous les travailleurs qui “ doivent se mettre en ordre de bataille pour la satisfaction des points restants de leur plate-forme revendicative ”. C’est surtout la prolongation d’activités pour les natifs de 1949 et de 1950, l’ouverture sans délais des négociations, etc.

ADAMA MBODJ

(Source : Le Soleil, 29 décembre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)