twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL : Après 20 ans de bons et loyaux services : Cheikh Tidiane Mbaye cède son fauteuil à Alioune Ndiaye

vendredi 21 septembre 2012

A la Sonatel comme en France, le changement c’est maintenant. Du moins, c’est hier qu’il a été officiellement annoncé, par un communiqué officiel de France Télécom. Dans la foulée d’un changement global, qui touche ses filiales en Afrique au sud du Sahara, dans l’Océan indien et au Moyen Orient, la compagnie française de téléphonie vient de rebattre les cartes dans les directions de sept entités, dont le Sénégal.

Comme ses collègues du Mali, de la Tunisie, d’Ile Maurice et de la Jordanie, le Dg de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye va rendre le tablier à la fin de ce mois.

Un communiqué de France Télé­com annonce que son successeur, M. Alioune Ndiaye, qui a dirigé Orange Mali, une filiale de la compagnie sé­né­galaise de télécommunications, bien que dépendant du label Orange, con­naît bien la maison qu’il va diriger. Le frère du Premier ministre sé­né­galais pour sa part, ne sera pas trop éloigné de son ancien, si l’on en croit le document annonçant son départ prochain, et qui souligne qu’il « continuera à apporter son expérience à France Télécom-Orange en tant que conseil ». Cheikh Tidiane Mbaye a succédé à Alassane Dialy Ndiaye à la tête de la Sonatel depuis l’entrée en bourse de la société, et l’arrivée du partenaire stratégique français. Il a été à la base du développement qu’a connu la société, surtout en sa filiale mobiles, et de son expansion dans certains pays de la sous-région. Son départ de la Sonatel était pressenti, depuis qu’il lui avait été prêté l’intention de briguer le poste de Dg de la Senelec, à laquelle on disait qu’il voulait mettre en place une filiale chargée des télécoms. Son échec dans ses ambitions et l’arrivée de M. Pape Dieng, ancien Dg de Simelec, l’avaient conduit à dé­missionner avec fracas de son poste de Pca de ladite Senelec. Son successeur est surtout attendu par les usagers sénégalais, dans l’amélioration de la qualité de service, et dans la ré­duction des tarifs de la connexion.

Ibra Khady Ndiaye

(Source : Le Quotidien, 21 septembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)