twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rwanda : MTN a jusqu’au 30 novembre pour améliorer la qualité de ses services et éviter des sanctions du régulateur

mercredi 25 août 2021

La dernière sanction écopée par MTN RwandaCell pour violation des textes régissant le marché télécoms remonte à 2017. La société télécoms pourrait à nouveau être punie pour le même motif. La décision finale du régulateur télécoms sera connue dans deux mois.

L’Autorité de régulation des services publics (RURA) du Rwanda a interpelé l’opérateur de téléphonie mobile MTN RwandaCell la semaine dernière sur la mauvaise qualité de ses services à travers le pays. Elle lui reproche entre autres de mauvaises connexions d’appels (échecs des premières tentatives), des appels interrompus et des appels silencieux/à voix tronquée.

Des faits qui traduisent des manquements graves de MTN RwandaCell à l’article 19.2 de sa licence qui l’oblige à fournir des services en continu, 24h/24 et 7jour/7, selon le régulateur télécoms qui a accordé à la société télécoms jusqu’au 29 octobre pour remédier à la mauvaise qualité de services télécoms à Kigali. Sur l’ensemble du territoire national, l’Autorité a accordé jusqu’au 30 novembre au leader du marché télécoms en termes de parts.

Depuis 2019, la RURA accorde une attention particulière à la qualité des services télécoms, indispensable pour une expérience numérique de haute qualité des populations dans un Rwanda qui se digitalise de plus en plus. Le règlement N° 006/R/STD-QoS/ICT/RURA/2019 du 30/01/2019 régissant la qualité de service des réseaux mobiles cellulaires, avait d’ailleurs été édicté à cet effet.

Avec la crise de Covid-19 qui a accentué la valeur des services télécoms, notamment la voix et la data, ainsi que leur consommation par la population, la surveillance par le régulateur du niveau de respect des indicateurs clés de performances assignés aux fournisseurs de services s’est également durcie.

Après le 29 octobre et le 30 novembre, si les améliorations prescrites à MTN RwandaCell ne sont pas effectives, le régulateur télécoms a prévu de sanctionner l’entreprise télécoms aussi bien sur le plan administratif que financier.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 25 août 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)