twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rwanda : Le gouvernement rend le wifi désormais gratuit dans toute la capitale Kigali

jeudi 10 octobre 2013

La semaine dernière, le Gouvernement rwandais a mis à exécution une partie importante d’un projet nommé « Smart Kigali ». Résultat, le wifi est désormais gratuit dans des lieux publiques spécifiques. Le déploiement se faisant étape par étape.

Désormais, les habitants de la capitale de ce pays qui a connu les pires atrocités à cause des génocides des années 90, pourront surfer sur le web sans avoir à payer. Le Rwanda devient donc le premier pays d’Afrique de l’Est à avoir une ville qui fait partie des « Digital cities », à l’instar de Toronto (Canada), Huston (USA), Bangkok, …

Le gouvernement ne compte pas s’arrêter en si bon chemin car pour lui, l’internet gratuit, c’est bien, mais c’est encore mieux lorsque les rwandais ont des appareils (mobile, pc) pour se connecter. Pour palier à ce problème, des accords sont en train d’être signés avec les constructeurs de pc et de téléphones portables, pour permettre aux plus pauvres d’avoir des terminaux. Selon Philbert Nsengimana, Ministre des TIC, ce n’est que comme ça que les projets de numérisation du pays auront un sens.

En 2010, au Rwanda, 38,9% du secteur public (ministères, agences nationales, mairies, …) et 34,5% du secteur privé avait une présence en ligne. 3 ans plus tard, ces chiffres ont surement augmenté considérablement.

Le Rwanda, ce pays de 11,46 millions (2012 par la Banque Mondiale) d’habitants, est lancé dans un projet dont la vision à horizon 2020 est de faire passer le pays d’une économie basée sur l’agriculture, à une économie basée sur l’information (les technologies).

Ces différentes initiatives dans le cadre de ce projet font de lui l’un des pays africains ayant la plus forte croissance en terme de pénétration de l’internet. Ces 5 dernières années, le taux de pénétration à augmenté de 8 900% contre une moyenne africaine de 2 450 % et une moyenne mondiale de 444% [source : RDB]. Il est prévu qu’en 2016, la moitié de la population ait accès à l’internet.

Enfin, à en croire Antoine Bigirimana, experts des technologies du pays, « Smart Kigali est une belle prouesse marketing qui aide à convaincre les touristes et les étrangers, qu’il est facile de faire des affaires au Rwanda ».

Jean-Patrick Ehouman

(Source : Techmissus, 10 octobre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)