twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rush à Capp Karangë, pour l’obtention de permis numérisés

mercredi 13 janvier 2021

Les permis de conduire sous format papiers « roses » ne sont plus valables au Sénégal. Environ deux (2) ans et demi après le démarrage des opérations d’enrôlement pour les nouveaux titres de transports biométriques numérisés, l’Etat se débarrasse définitivement des « permis roses ». Par conséquent, ils ne donnent plus droit à circuler sur l’ensemble du territoire national. Suffisant pour que les retardataires prennent d’assaut les différents centres d’enrôlement, depuis hier mardi, pour se mettre en règle.

Près de deux (2) ans et demi après le lancement officiel du projet « Capp Karangë » par le président de la République, Macky Sall, le 03 août 2018, consacrant le démarrage de l’enrôlement des usagers pour l’obtention des titres de transport notamment les permis de conduire et cartes grises biométriques numérisés, etc. le Sénégal enterre définitivement les « permis roses ».

A travers un communiqué rendu public avant-hier, lundi 11 janvier 2021, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a pris la décision d’appliquer l’arrêt immédiate des anciens permis de conduire. Donc à compter d’hier, mardi 12 janvier 2021, ces titres de transport ne donnent plus droit à circuler sur l’ensemble du territoire national.

Conséquence de cette décision du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement d’interdire définitivement les permis de conduire au « format papiers roses » au profit des permis biométriques numérisés, les centres de dépôt commencent à être envahis par les usagers, depuis hier mardi.

En atteste, au niveau des sites de « Capp Karangë » situés au CICES et à Lat-Dior, c’est l’affluence autour de l’enrôlement et le retrait des nouveaux permis de conduire, nous fait savoir l’agent chargé du retrait des permis. « Depuis ce matin (hier mardi matin, ndlr) on enregistré plus de 230 cas d’enrôlement et autant pour la récupération des permis de conduire numérisés. Cette situation est due à un laxisme de la population parce qu’elle préfère toujours attendre le dernier moment pour faire le nécessaire », confit-il.

Cet avis est bien partagé par Babacar Seye, chauffeur de taxi qui était venu récupérer son permis de conduire. « J’ai été retenu pour n’avoir pas travaillé durant tout ce temps et j’avais en ma possession le récépissé. Heureusement pour moi j’ai su la nouvelle très tôt et du coup j’en ai profité pour venir le récupérer. Je l’ai reçu sans aucune difficulté. Par ailleurs, je conduisais avec l’ancien permis qui était toujours valable. »

De son côté, un jeune taximan du nom de Madické Diallo trouvé à la gare de Lat-Dior exhorte ses collègue chauffeurs à aller se procurer des nouveaux permis, pour ne pas avoir de problème avec les autorités compétentes. « Je suis d’accord avec cette décision parce qu’on l’avait dit depuis presque 2 ans. Et celui ou celle qui ne part pas déposer ou récupérer son nouveau permis a tort ; le gouvernement a fait son travail. Et il n’y a aucun difficulté pour avoir son nouveau permis parce que si tu as ton ancien permis, il suffit tout simplement de le photocopier, ensuite tu donnes 10.000 F CFA, on enregistre et en même temps on te prend en photo.

Et quelque jour après, on t’appelle pour venir récupérer le permis. C’est le processus d’enrôlement. Voilà, regardez ma carte, je l’ai récupéré depuis. Et je pense que le dernier délai, c’est ce mardi (hier, ndlr) et j’exhorte mes frères taximen à faire tout pour se mettre en règle avant qu’il ne soit trop tard », dit-il.

Le ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement a rappelé, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien, avant-hier lundi, que les permis de conduire sous format papiers « roses » ne sont plus valables. Par conséquent, ils ne donnent plus droit à circuler sur l’ensemble du territoire national. Toutefois, la source s’est empressée de préciser que les opérations de remplacement des anciens permis de conduire au « support papiers roses » par les permis de conduire numérisés se poursuivent dans tous les sites « Capp Karangë » situés dans le territoire national, hormis celui de la Direction des Transports routiers, à Hann (Ex TP-Som de Hann Mariste).

Ainsi, il est fortement recommandé à tous les Sénégalais retardataires de procéder au remplacement de leurs « permis roses » le plus tôt possible. Car, circuler avec cet ancien titre de transport constitue une infraction dont les sanctions sont prévues par le Code de la route, préviennent les services de Mansour Faye.

Alhousseyni Djigo et Abdoulaye Barry

(Source : Sud Quotidien, 13 janvier 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)