twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

“Révolutionner l’agriculture, l’élevage et la santé grâce aux TIC…”

samedi 11 janvier 2014

Ancien ministre de la Jeunesse, M. Aly Koto Ndiaye explique l’objectif et les missions du Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT) dont il est le président. La mission principale du FDSUT est de financer les interventions visant à mettre en œuvre les stratégies du gouvernement du Sénégal dans ce domaine.

Quel est l’objectif du Grand Prix FDSUT pour l’Innovation TIC ?

Le Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT) a retenu, dans son programme d’activités d’ici 2015, de financer des projets de développement à fort impact économique. Nous avons trois secteurs : l’élevage, l’agriculture et la santé. L’objectif, c’est d’utiliser les TIC pour renforcer les capacités des agriculteurs, éradiquer les vols de bétail, rapprocher les cases de santé des centres de santé et enfin accompagner le gouvernement dans le dynamique de création d’emplois pour les jeunes. C’est dans le cadre de la mise en œuvre que l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), en partenariat avec l’incubateur CTIC Dakar, a lancé un grand concours national à l’intention des développeurs, jeunes entrepreneurs et PME du secteur des TIC, pour pouvoir disposer des meilleurs solutions à même de favoriser l’atteinte des objectifs que nous avons cités.

Comment se passe le concours ?

Nous sommes à la première édition. Les candidats sont amenés à proposer des solutions TIC innovantes au profit des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la santé. Les solutions développées pourront être mobiles, web et logiciels. C’est plus de 220 candidatures qui ont été enregistrées par le comité d’organisation. Elles provenaient soit du territoire national ou de la diaspora. Au départ, on avait prévu de sélectionner six projets, mais à la fin, nous avons décidé de soumettre huit projets à un jury et les lauréats recevront chacun une bourse de 5 à 11 millions pour la phase test et d’implantation de leurs solutions. Au terme de cette période de six mois, les trois meilleurs projets de chaque catégorie seront accompagnés financièrement pour leur déploiement sur l’ensemble du Sénégal. Les huit projets vainqueurs seront annoncés au début de ce mois et leur accompagnement sur le terrain débutera dans la foulée. Vers juin 2014, une évaluation des projets sera conduite et seront choisis les trois lauréats à l’expansion sur les 50 zones-cibles identifiées par l’ARTP. Vous savez que l’ARTP est un établissement public doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière et est placée sous l’autorité du Président de la République.

Est-ce à dire que le FDSUT est sous la tutelle de l’ARTP ?

Il faut savoir que le Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT) est un fonds créé auprès de l’ARTP et destiné au développement de l’accès au service universel et au financement des échanges de tout service public, utile au développement des services de télécommunications, des TIC ainsi que celui des services publics de l’énergie et de l’audiovisuel. Le FDSUT est dirigé par un comité de direction dont les membres sont nommés par décret.

Donc, le FDSUT a pour mission de financer les interventions visant à mettre en œuvre les stratégies du gouvernement du Sénégal en matière de développement de l’accès au service universel. Aussi, il rend les services de télécommunications accessibles sur l’ensemble du territoire national. Il met en place et maintient les services de télécommunications d’intérêt public, lorsque ceux-ci ne sont pas financièrement rentables. Il contribue aussi au financement de l’extension de la desserte téléphonique aux zones rurales et aux zones démunies, y compris urbaines, lorsque cette extension ne peut se réaliser sans être subventionnée. Il contribue de même à la réalisation des projets de télécommunications, TIC relatifs aux applications et aux contenus.

Recueillis Par Souleymane Ndiaye

(Source : Réussir Business, 11 janvier 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)