twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Révélation sur 45 milliards que le Pdg de Millicom avait proposés à Wade

lundi 15 février 2010

Même si Millicom a saisi le Cirdi, elle a pris très au sérieux la ferme position affichée par le Sénégal de ne pas se laisser endormir dans l’affaire de la licence de Sentel. Pour rester au Sénégal, le Pdg de Millicom avait fait une offre financière à Wade à travers une correspondance écrite.

Le voile se lève sur les dessous du différend qui oppose l’Etat du Sénégal à Millicom qui explique la licence Tigo. La société de téléphonie tient à rester au Sénégal et tient à sa licence résiliée comme à la prunelle de ses yeux. Car, même si elle avait saisi le Centre international de règlement des différends liés à l’investissement (Cirdi) pour se plaindre de la résiliation de sa licence, Millicom semblait avoir peur de perdre le combat. En effet, la firme internationale continuait, par d’autres moyens, à chercher une solution qui lui permettrait de poursuivre ses opérations. Comme en atteste cette correspondance dont l’Observateur détient copie. C’est le Président Directeur général (Pdg) de Millicom international cellular, Mikael Grahne, lui-même, qui avait trempé sa plume dans l’encre de la raison et du marchandage pour faire « une offre transactionnelle de 100 millions de dollars » (soit 45 milliards de francs Cfa) à Me Wade. Non sans faire remarquer que « les conditions de règlement de cette offre doivent être définies d’un commun accord entre le Gouvernement du Sénégal et Milicom ». Une offre qui, d’après les termes de la lettre datée du 13 juillet 2009, s’expliquait par un souhait de Millicom d’arriver à « une résolution rapide et amicale au différend » qui oppose les deux parties sur la licence de Sentel.

Cette proposition à laquelle le chef de l’Etat n’a jamais donné une suite, est basée, selon le Pdg de Millicom sur nombre d’éléments. D’une part, les dirigeants de la firme internationale voudraient « une extension de la licence de Sentel d’au moins 10 ans, soit une période portant sur les années 2018 à 2028 au plus tôt ». Ainsi, cela implique que « la licence de Millicom offrirait les mêmes caractéristiques et droits que celles des deux autres opérateurs au Sénégal » (Orange et Expresso). D’autre part, l’acceptation de l’offre de 100 millions de dollars faite à Me Wade par l’autorité suprême de Millicom, devrait aussi consacrer « la résolution des différends légaux et fiscaux entre l’Etat du Sénégal et Millicom ». Le dernier élément sur lequel est basée la proposition de M. Grahne est relatif à « une exemption de droits de douane et l’attribution d’une clause de « nation le plus favorisée » garantissant à Sentel un traitement équivalent aux autres opérateurs de téléphonie mobile au Sénégal ».

Ainsi, comme pour donner des gages de réussite et aussi dévoiler les perspectives de son groupe, le Pdg de Millicom fait savoir au chef de l’Etat qu’un tel accord (offre des 100 millions de dollars) permettrait à Sentel de reprendre son ambitieuse politique d’investissement au Sénégal. De même, il permettrait « d’étendre la compétitivité de son offre de services de téléphonie mobile aux consommateurs sénégalais ». Seulement, la correspondance précise que « toute résolution est sujette à la validation du Conseil d’administration de Millicom ».

Ndiaga Ndiaye

(Source : L’Observateur, 15 février 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)