twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réunis au Maroc, les agences de régulations africaines appellent à plus de régulation

vendredi 24 novembre 2017

Les agences de régulation du secteur des télécommunications devraient s’activer à offrir plus de régulations sur leurs marchés traditionnels. C’est l’appel commun lancé par les représentant de 12 agences de régulations africaines, notamment du Maroc, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Cote d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Madagascar, Niger, Tchad, Togo et de l’Union des Comores, alors qu’ils étaient réunis en séminaires à Rabat au Maroc du 14 au 16 novembre 2017.

D’après le média en ligne pagesafrik.info qui révèle l’information, ce séminaire avait pour objectif de « renforcer les échanges d’expériences entre les régulateurs africains sur les questions de la régulation d’un secteur en perpétuelle mutation et qui fait face à des défis d’ordre technologique, économique et en termes d’usages ». L’occasion pour les participants constitués d’experts d’aborder la thématique des tendances mondiales du secteur et les moyens de suivre son évolution, les solutions utilisées pour l’aménagement numérique du territoire, les leviers de régulation, la concurrence et la protection du consommateur, ainsi que les nouveaux défis et enjeux de la régulation à l’ère du tout numérique.

De manière générale, les régulateurs présents ont plaidés pour plus de régulation en Afrique, le gage selon eux d’une meilleure santé du secteur. Egalement parmi les recommandations, le renforcement des actions menées en vue de renforcer la coopération et l’échange d’expériences bilatérale (avec le Maroc) et multilatérale avec ses partenaires africains.

(Source : Agence TIC Mag, 24 novembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)