twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réunion ministérielle sur les NTIC : Réflexion africaine sur le Fonds de solidarité numérique

lundi 19 avril 2004

Convoquée par Me Abdoulaye Wade, coordonnateur du volet NTIC au sein du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), une réunion de niveau ministériel se tient ce lundi et demain mardi au Méridien Président sur la mise à niveau et l’harmonisation des positions africaines sur les conclusions du Sommet mondial de la Société de l’Information de Genève. A l’ouverture présidée par Le chef de l’Etat, lundi à Dakar, sont attendus une cinquantaine de ministres africains en charge des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), annonce un communiqué reçu vendredi.

On se souviendra que Genève la capitale suisse avait abrité du 10 au 12 décembre 2003 le Sommet mondial de la société de l’information (SMSI) qui s’était ouvert sous la présidence du Secrétaire général de l’ONU Koffi Annan. Ayant enregistré la participation de 15 000 délégués dont 65 chefs d’Etat, le SMSI devait « définir une vision commune et partagée de la société de l’information et réduire la fracture numérique ».

Dans la déclaration de principe qui avait été rendue publique parallèlement au Plan d’action, les « représentants du monde réunis à Genève » se disaient conscients du fait que « les bienfaits de la révolution des technologies de l’information sont aujourd’hui inégalement répartis entre les pays développés et les pays en développement, ainsi qu’à l’intérieur des sociétés ».

Cette préoccupation s’est traduite dans la proposition relative à la mise en place d’un fonds de développement numérique, émanation de la notion de solidarité numérique dont le chantre est le Président Abdoulaye Wade du Sénégal qui est en même temps chargé par ses pairs africains du Volet NTIC dans le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique NEPAD). D’où l’importance de la réunion ministérielle de Dakar, après la consultation du 28 novembre dernier et, en prélude à la Phase suivante prévue à Tunis en 2005. À Dakar, les ministres africains chargés des nouvelles technologies de l’information et de la communication vont s’évertuer à adopter une position commune relativement aux questions qui se sont dégagées à Genève autour des trois tables rondes portant sur les thèmes suivants : « créer des opportunités numériques », « diversité dans le cyberespace », « les TIC, outil pour parvenir aux objectifs de développement pour le Millénaire ».

Les collègues du ministre Mamadou Diop Decroix se pencheront ainsi essentiellement sur le projet de « Fondation Fonds de solidarité numérique » dont la création, rappelle-t-on, a été proposée à Genève, au nom de l’Afrique, par le Président Wade et appuyée par les villes de Dakar, Genève et Lyon, la Province de Turin et la République du Sénégal. Figurent également à l’ordre du jour de la réunion de Dakar, la revue des projets NTIC du NEPAD, la présentation de la Phase de Tunis et la mise en place d’un comité ministériel africain sur le suivi des résolutions de Genève. Outre les ministres africains, des observateurs et représentants des Etats des autres continents et des organisations internationales sont présents à la réunion de Dakar.

F. Sambe (avec l’APS)

(Source : Le Soleil 19 varil 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)