twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Retrait des cumuls de crédit : les abonnés s’indignent contre Orange mais n’osent pas le quitter

samedi 11 août 2018

Le retrait du cumul de connexion sur les offres de service internet d’Orange a été, pour plusieurs abonnés, de l’opérateur téléphonique leader un choc pour ses abonnés. Ces derniers se sont indignés contre cette décision et ont appelé au Boycott de l’opérateur lors d’un sit-in qu’ils ont organisé le 31 juillet dernier devant le siège de la société à Dakar. Cet appel au boycott devrait vraisemblablement faire perdre des abonnés à Orange au profit de ses concurrents, mais vraisemblablement, il n’en n’a rien été, selon les petits vendeurs de carte. Pourtant certaines sources font état de ce que l’opérateur aurait perdu des centaines de clients.

Les abonnés de Orange ont tenu un sit-in pour s’indigner contre le retrait de de cumul de connexion, mais aussi pour un vol de crédit supposé par l’opérateur. C’est pourquoi ils avaient organisé une journée nationale de boycott des réseaux orange. Cet appel au boycott théoriquement devrait faire perdre des clients d’Orange au profit de ses concurrents, en l’occurrence Tigo, deuxième opérateur du Sénégal.

Mais selon toute vraisemblance, cet appel au boycott n’a eu aucune incidence ni sur les activités d’Orange ni pour Tigo. Orange est toujours devants les autres opérateurs, et de loin. « Malgré l’appel au boycott de certains, Orange fait toujours vendre. Mon stock de carte d’abonnement pour Orange s’est épuisé, contrairement pour celui des autres opérateurs », assure Amadou, propriétaire d’un multiservice.

 » Depuis un mois (), rien n’a changé. Nos clients qui achètent du crédit sont 70% du temps des abonnés d’Orange », confirme Alpha Diallo, boutiquier aux Parcelles Assainies. Ce constat est partagé par la par la quasi-totalité des boutiquiers rencontrés.

Deuxième opérateur au Sénégal, Tigo aurait dû être, en cas de désertion des abonnés d’Orange, une alternative pour les consommateurs. Mais un vendeur trouvé dans un kiosque de Tigo qui a requis anonymat assure que »les ventes ces dernières semaines sont constantes et aucune hausse n’a été remarqué ».

In fine, les abonnés de Orange boudent leur opérateur, mais ne le quittent pas. Ils lui restent fidèles, mais s’ils subissent une injustice.

Mouhamed Camara

(Source : SeneNews, 11 août 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)