twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Résultats consolidés du Groupe Sonatel au 31 décembre 2019

vendredi 28 février 2020

Le groupe a réalisé en 2019 une performance meilleure que celle de 2018, malgré la persistance de la crise politique et économique à Bissau, le contexte sécuritaire précaire dans le nord du Mali, les mouvements de contestation politique en Guinée, la morosité économique en Sierra Léone et les évolutions défavorables de l’environnement concurrentiel et réglementaire au Sénégal, où la relance des activités du principal concurrent accompagnée d’offres d’abondance disruptives a modifié en profondeur le marché prépayé.

La croissance du Chiffre d’affaires s’est accélérée en 2019 (+6,3%) avec notamment une progression remarquable de +7% au premier semestre 2019. Le groupe continue ainsi d’engranger les effets bénéfiques du renforcement de la contribution des relais de croissance notamment la data mobile en progression de +25% par rapport à 2018 et Orange Money qui progresse de +33%.

La marge opérationnelle (EBITDA) du groupe progresse de +19,4 milliards (+4,2%) en 2019, soutenue par l’augmentation du chiffre d’affaires et la meilleure maitrise des coûts directs. Elle a cependant été fortement affectée par l’évolution des charges indirectes, et les événements exceptionnels défavorables enregistrés courant 2019. La marge opérationnelle à base comparable hors éléments exceptionnels et nouveaux enregistrés au cours de l’exercice progresse de +31,9 milliards de FCFA par rapport à 2018 soit une croissance de +6,9%, supérieure à la croissance du CA.

Le montant des investissements réalisé en 2019 sur le périmètre consolidé du groupe se chiffre à 207,3 milliards, en croissance par rapport à 2018 de 6,7%. Le rythme de déploiement des investissements a été soutenu courant 2019 notamment sur les activités autour de la connectivité THD fixe et mobile, avec un taux de Capex / CA stable autour de 19%.

Le cash-flow opérationnel s’améliore de +2,4% du fait principalement de la forte augmentation de la marge opérationnelle (+19,4 milliards) pour une hausse moindre des Capex (+13 milliards).

Les solides performances opérationnelles accompagnant les bons résultats financiers sont portées par la reprise de la croissance du parc mobile au Mali, combinée à la bonne dynamique de recrutements au Sénégal, en Guinée et en Sierra Léone. Il est à souligner la bonne progression des bases d’abonnés sur les services relais de croissance que sont la Data et Orange Money.

Le groupe Sonatel est leader sur tous ses marchés, avec des parts de marché mobile respectives de 53,9% au Sénégal, 58,8% au Mali, 62,6% en Guinée, 55,2% en Guinée Bissau et 48,1% en Sierra Léone où Orange est devenu leader en octobre 2019. Toutes les opérations pays du groupe Sonatel offrent des services 4G voire 4G+ à leurs clients, avec notamment l’obtention en 2019 des licences 4G en Guinée et en Sierra Leone.

Le Groupe Sonatel déploie dans tous ses pays de présence une politique de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) qui s’inscrit dans le prolongement du plan stratégique et des orientations définies dans les documents cadres nationaux portant sur le Développement Durable. C’est le cas par exemple au Sénégal avec la Stratégie « Sénégal Numérique 2025 ».

Contribution à l’économie

Au titre de l’année 2019, le groupe Sonatel a maintenu une forte contribution à l’économie de ses pays de présence en :

Recettes budgétaires : +610 Milliards FCFA versés à titre d’impôt, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes dans les pays de présence. +250 Milliards FCFA de chiffre d’affaires générés au profit des entreprises locales dans les pays de présence.

Exportations : +115 Milliards FCFA générés en contribution au niveau de la balance des paiements par les opérateurs étrangers de télécommunications.

Création d’emplois : +160 000 Emplois indirects et +4500 Emplois directs grâce à une distribution commerciale étendue et des partenaires dynamiques.

PERSPECTIVES 2020

Pour 2020, Le groupe Sonatel envisage :

  • Le maintien d’une croissance du chiffre d’affaires tirée par la performance sur la data mobile, Orange Money et la Fibre, malgré une poursuite de la baisse des revenus issus de la voix fixe et de l’international.
  • La poursuite d’une dynamique de croissance de l’Ebitda.
  • La poursuite d’une politique d’investissement ambitieuse avec une enveloppe de capex stabilisée autour de 200 Milliards FCFA.
  • La consolidation des parts de marché par accélération du développement du Très Haut Débit Internet (4G+, LTE/TDD/FDD), l’élargissement de l’offre de produits et services autour d’Orange Money et l’accélération de la transformation digitale en soutien à l’amélioration de l’expérience client.

Commentant la publication de ces résultats, Sékou Dramé, Directeur Général du groupe Sonatel a déclaré :

« Le groupe Sonatel réalise de solides performances commerciales et financières en 2019. Un réel motif de satisfaction car le maintien de celles-ci s’est opéré malgré le durcissement des contraintes réglementaires et fiscales et l’intensification de la concurrence sur tous nos marchés.

Cela a été possible grâce à l’apport des relais de croissance (data mobile et orange money) et l’engagement des salariés dans tous nos pays de présence.

Le groupe poursuit sa politique de transformation vers un opérateur multiservices à travers son nouveau Projet d’Entreprise avec l’ambition de faire de “Sonatel, un groupe résolument orienté client, partenaire privilégié de la transformation numérique de nos sociétés en 2022″ »

Chiffre d’affaires Groupe

Le chiffre d’affaires du groupe Sonatel s’élève à 1086,6 milliards en hausse de 6,3% (+64,6 milliards) par rapport à 2018. A base comparable (retraité des effets de change) cette croissance serait de 7,1%. Cette croissance est tirée par tous les pays du groupe avec les contributions principales du Sénégal, de la Guinée et du Mali. Elle traduit, la consolidation de positions de marché en volume et en valeur déjà solides, et les bénéfices induits du renforcement de l’excellence opérationnelle reflétée par l’amélioration du score du NPS (Net promoteur Score) dans toutes les géographies. Cette dynamique est renforcée par les investissements réseaux réalisés qui ont permis d’augmenter les capacités en maintenant une bonne qualité de service et un meilleur adressage du potentiel au travers d’une politique tarifaire adaptée.

Les revenus de l’activité mobile représentent 80,1% du chiffre d’affaires soit 870,5 milliards et portent les principaux relais de croissance (data mobile et services financiers orange Money). Ces derniers constituent l’essentiel de la croissance du chiffre d’affaires et progressent respectivement de 33% et 24% par rapport à 2018.

Ces performances notées sur les activités mobiles sont liées à la bonne dynamique sur les bases d’abonnés, fruit d’une animation soutenue sur tout le périmètre, au développement des usages data avec le lancement de plusieurs services innovants. Cela est possible grâce à l’orientation soutenue des investissements réseau sur les projets d’extension et de densification haut débit notamment la 4G.

Le chiffre d’affaires sur l’entrant international avec 77,7 milliards enregistre un recul de 2 points sur sa contribution au chiffre d’affaires du groupe et ralentit sa baisse qui passe de -24% en 2018 à -12,5% en 2019. Cette maîtrise des revenus résulte de l’atténuation de la baisse des volumes de trafic avec les corridors malgré un effet dilutif sur les prix, de la croissance du hubbing au Sénégal qui passe de 10,8% en 2018 à 16% en 2019 et d’une meilleure vigilance sur la fraude.

Le revenu des activités fixes avec 24,3 milliards en 2019 poursuit sa baisse avec -8,2% (1,8 milliard) comparé à 2018, essentiellement au Sénégal qui porte la quasi-totalité du chiffre d’affaires (23,6milliards).

Le chiffre d’affaires sur l’interconnexion nationale s’élève à 26,4 milliards et enregistre une baisse de -3,5 milliards (-11,6%) portée principalement par le Mali et le Sénégal mais amortie par les hausses notées en Guinée et en Sierra Léone .Cette baisse des revenus malgré la hausse des volumes en lien avec les offres d’abondance de la concurrence reste principalement le fait des baisses sur les tarifs d’interconnexion du Sénégal (de 6F à 4,5F) et du Mali (7F à 4F).

Les revenus de l’internet fixe et des données se chiffrent à 65,3 milliards (dont 66% au Sénégal et 28,2% au Mali) et représentent 6% du chiffre d’affaires Groupe. Ils augmentent de 13,8% par rapport à 2018, grâce à la redynamisation des offres Internet (refonte internet acte 5 au Sénégal), à l’élargissement de la couverture haut débit et aux liaisons louées internet. Les revenus sont en croissance essentiellement au Sénégal, au Mali et en Guinée.

Les autres revenus avec 9 milliards en 2019 baissent de 1,2 milliard par rapport à 2018 principalement sur le roaming opérateurs et la vente de capacité au Mali et au Sénégal.

Evolution de la base clients

La base clients Fixe, Mobiles et Internet est en progression de +10,4% par rapport à 2018 et atteint 32,7 millions après la baisse de -1,8% connue sur la période 2018 / 2017. Cette performance a été possible grâce au maintien de la dynamique de recrutements dans tous les pays et l’introduction d’offres innovantes autour des nouvelles technologies (LTE/TDD, FTTH, 4G et 4G+).

La base clients mobiles totalise 32,3 millions de clients, en hausse de 10,7% tirée par la bonne dynamique commerciale dans tous les pays autour de la réduction des tarifs des sims au Sénégal, la reprise des bonus à l’activation au Mali, le lancement de la 4G en Guinée et en Sierra Leone combinée à l’amélioration de la couverture réseau.

La base client haut débit fixe compte 230.000 clients (dont 41.000 clients sur la Flybox et 30.000 sur la fibre), en augmentation de 22,4% à la faveur de l’accélération du déploiement de la FTTH au Sénégal et d’une bonne progression des recrutements autour de la Flybox plus particulièrement au Sénégal et au Mali.

Le nombre de clients Data mobiles du Groupe Sonatel s’élève à 11,3 millions soit une hausse de +11,6% sur un an. Dans le même temps la base active 4G atteint les 2,4 millions clients soit une augmentation de +93,4% par rapport à 2018 tandis que le taux de pénétration des services Data est stable autour de 35%.

La base de clients actifs Orange Money s’élève à 6,9 millions de clients en progression de +22% sur un an. La pénétration d’Orange Money sur la base d’abonnés mobile s’est renforcée avec un client mobile sur cinq (21%) qui utilise tous les mois des services financiers mobiles d’Orange Money.

Soldes de Gestion

L’EBITDA consolidé du groupe s’élève à 482,1 milliards en 2019. Il enregistre une croissance de +4,2% soit +19,4 Milliards FCFA, grâce à l’amélioration de la marge directe (+65 Milliards), atténuée par une hausse des charges indirectes (+45,6 Milliards) principalement autour des impôts et taxes d’exploitation (+18 Milliards), des charges réseaux et IT (+13,8 Milliards) et des frais de personnel (+8 Milliards). La baisse du taux de marge opérationnelle se poursuit (-1,3 point) du fait des charges induites par des éléments externes à l’activité (fiscalité, réglementation, coût énergie).

Le résultat d’exploitation consolidé du groupe de 316,7 milliards augmente de 1,4% soit 4,4 milliards. Le taux de marge est de de 29,1%, en retrait de 1,4 point suite à la hausse des amortissements de +15 milliards soit +10%.

Le résultat financier consolidé du groupe est de -24,9 milliards. Il reste négatif en 2019 et se dégrade de 11 milliards par rapport à 2018 suite à l’augmentation des charges financières de 61% (+11,6 milliards), expliquée par la hausse des intérêts des emprunts.

Le résultat net consolidé du groupe s’élève à 196,8 milliards. Il est en décroissance de -2,7% soit –5,5 milliards du fait principalement de la hausse des charges d’intérêts sur les emprunts (+11,5 Milliards) et de l’augmentation du niveau des amortissements (+15 Milliards), contre une amélioration du résultat HAO (+5,9 milliards).

Investissements

Les investissements du groupe Sonatel en 2019 se chiffrent à 207,3 milliards. Ils restent stables en proportion du chiffre d’affaires (19,1%) par rapport à 2018. On note une croissance des investissements de 6,7% soit +13 GXOF essentiellement au Sénégal, au Mali et en Guinée. Les investissements du Groupe ont porté principalement sur le réseau d’accès mobile (extension, densification, 3G, 4G, 4G+), le déploiement de la fibre, l’extension du backhaul, du transport (câble main one), le renforcement de l’infra cœur de réseau et l’énergie.

(Source : Sonatel, 28 février 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)