twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Restriction sur les appels sortants des fonctionnaires : Moustapha Diakhaté propose un forfait Illimix

jeudi 5 septembre 2019

Le député, militant de l’APR, Moustapha DIAKHATE, propose les formules « Illimix » à l’Etat pour permettre aux fonctionnaires de continuer à avoir des forfaits mobiles. Le président Macky SALL a pris la décision de restreindre les abonnements faits auprès des opérateurs de téléphonie mobile. Une décision qui entre dans le cadre de la rationalisation des dépenses courantes du gouvernement.

’’Seuls les appels entrants sont maintenus jusqu’au 30 septembre prochain avant que les lignes ne soient intégralement résiliées. A cet effet, une allocation forfaitaire a été intégrée dans les salaires de ce mois d’août 2019 des ayants-droit’’.

L’exécutif choisit une mauvaise réduction « L’allocation forfaitaire mensuelle de charges de téléphone mobile est une fausse bonne réduction de la facture téléphonique de l’Etat. », écrit l’ex président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar sur son compte Facebook.

Pour lui, cette décision de rationaliser la dépense publique est à saluer car c’est une vieille revendication du mouvement syndical. Cependant, cette solution qui consiste à verser une allocation mensuelle pour charges de téléphone mobile à certains agents de l’Etat, est à tout point de vue impertinente.

Le militant de l’APR qui a été directeur de cabinet du président trouve que cette allocation forfaitaire risque d’être perçue par les bénéficiaires comme un complément de salaire, ainsi, elle sera utilisée à d’autres fins.

Conséquemment, la vraie bonne mesure d’économie budgétaire c’est une allocation mensuelle de durée d’appels sortants.

« En choisissant la formule illimix, l’Etat est en mesure, avec 17 900 francs CFA, d’octroyer à chaque agent éligible au forfait d’une durée de communication mensuelle de 30 heures à laquelle s’ajoutent 600 sms sans oublier 7 Go de connexion internet.

En versant un forfait mensuel et en laissant aux agents le choix du numéro de téléphone à charger, il sera impossible à l’Etat de contrôler l’utilisation professionnelle de cette allocation. »

Pour rappel, l’opérateur de téléphonie Orange offre différents formats de pass Illimix qui permettent aux abonnés d’avoir plusieurs heures d’appels, des dizaines de SMS et aussi un accès à internet.

(Source : Social Net Link, 5 septembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)