twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ressources numériques à l’école : Sankoré Sénégal, Premier projet en Afrique

mercredi 11 juin 2014

Plus de 50 enseignants participent à Thiès à un atelier de formation des formateurs organisé par le projet Sankoré. L’atelier ouvert par le Directeur de cabinet du ministère de l’éducation nationale se déroule du 10 au 13 juin 2014.

Le représentant de l’Ambassadeur de la France qui a pris assisté à la cérémonie d’ouverture a, dans son adresse, rappelé que l’émergence de l’Afrique est « synonyme d’un développement du secteur de l’éducation qui utilisera incontournablement le numérique pour y parvenir ».

M. Eric Coignard SCAC s’est également félicité de l’action brillante et fructueuse du ministère de l’éducation nationale du Sénégal, de la DIENA avec l’engagement du professeur Albert Claude Benhamou. L’ensemble de ces efforts conjugués ont propulsé le Sénégal à la première place en Afrique du réseau Sankoré avec plus de 1100 kits installés.

Monsieur Joseph Pierre Ndiaye, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Education nationale qui a ouvert l’atelier a d’emblée, salué l’engagement de l’ambassade de la France et celui de la DIENA aux côtés du Sénégal pour la réussite du Projet Sankoré. Au nom du Ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam, il a magnifié les réalisations faites de 2010 (année de démarrage du projet » à nos jours et a invité les acteurs de Sankoré à accorder beaucoup d’importance à cette formation. « Cette méthode est novatrice et révolutionnaire et que l’avenir de notre système éducatif en dépend » confie –t-il.

Pour les besoins de cet atelier, quatre formateurs sont venus de la France (François Bocquet, Richard Galin, Brigitte Narvor et Hélène Ormières (REPTA)). Dans la première journée, les activités ont essentiellement tourné autour de la familiarisation des séminaristes avec l’environnement « Open Sankoré », les performances des logiciels comme UBUNTU ainsi que la version windows du logiciel Open-Sankoré. Les formateurs ont fixé l’objectif d’utilisation des fonctionnalités de base de Open-Sankoré à 100%. Un objectif, apparemment très ambitieux mais peut être réalisable au regard du niveau général du groupe à former.

Envoyé spécial : Massamba Thiané

(Source : Social Net Link, 11 juin 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)