twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réseaux sociaux : Un spécialiste préconise un travail de certification et de labélisation de l’information

dimanche 6 mai 2018

L’enseignant-chercheur et spécialiste des sciences de l’information à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, Dr Mamadou Diouma Diallo, préconise un travail de certification et de labélisation des informations avec le foisonnement des réseaux sociaux.

"Au moment où une provision d’informations n’a jamais été aussi abondante, nous restons convaincus que le travail de labélisation et de certification peut être une piste extrêmement important qu’il ne faudrait pas négliger", a-t-il déclaré.

Docteur Diallo faisait une communication sur "Mutations de l’APS face aux réseaux sociaux et couverture médiatique d’une élection", thème du séminaire de formation de deux jours (4-5 mai) organisé par l’APS en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer (FKA).

Quand on parle de labélisation et de certification, "cela signifie que lorsqu’un citoyen est le premier à avoir une information, rien n’empêche à un agencier de faire un travail de certification avant de la diffuser", a-t-il précisé, soulignant qu’il appartiendra au journaliste d’entreprendre un travail de vérification de cette information qu’un citoyen a délivré sur un réseau social.

Selon Docteur Diallo, le travail de certification semble être un enjeu important dans la mesure où "on accorde plus de confiance à un média connu qu’à celui qui n’est le pas".

Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, l’importance n’est pas de faire comme tout le monde sur Internet, "mais plutôt d’apporter une valeur ajoutée à l’information à travers la certification, la labélisation et l’aspect d’éveil".

(Source : APS, 6 mai 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)