twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réseau sénégalais sur l’information environnementale : Un centre national de données spatiales préconisé

mercredi 29 septembre 2004

Les représentants des différentes institutions impliquées dans la gestion de l’information environnementale au Sénégal viennent de mettre en place le réseau sénégalais sur l’information environnementale (RESINE). La mise en place de ce réseau fait suite à une réunion tenue les 25 et 26 mai 2004 derniers, au Centre de Suivi Ecologique.

Une rencontre des institutions chargées de la gestion des informations géographiques au Sénégal s’est tenue au centre de suivi écologique. Elle était consacrée au lancement de la composante nationale du Réseau Africain sur l’Information Environnementale (RAIE) initié par la CMAE (Conférence Ministérielle Africaine sur l’Environnement) et soutenu par le Programme des Nations Unies sur l’Environnement (PNUE).

L’objectif principal du RAIE est, d’une part, de favoriser l’accès à l’information et l’harmonisation des méthodes de gestion des données dans la région de l’Afrique et d’autre part, de servir de cadre au « suivi des changements environnementaux sur la base d’indicateurs axés sur les besoins nationaux ».

Conscients des efforts sans cesse déployés dans le passé pour la mise en place de structures similaires pour harmoniser la collecte, le traitement et la diffusion des données et informations sur l’environnement, les représentants des institutions ont décidé de la mise en place du Réseau Sénégalais sur l’Information Environnementale (RESINE).

Un cadre national pour la coordination des efforts

Les participants ont, ainsi appelé les pouvoirs publics à la prise en charge des activités visant à la création d’une Infrastructure Nationale de Données Spatiales (INDS). Ils ont, à cet égard, préconisé de contribuer à la définition d’un cadre national plus large pour la coordination des efforts dans le domaine de la collecte, du traitement et de la diffusion des données et informations sur l’environnement.

Ils ont également convenu de créer un comité restreint chargé de la mise en œuvre et du suivi des recommandations de l’atelier et du programme de travail arrêté, de participer activement au RESINE et de fournir les données et informations nécessaires à sa mise en œuvre. Ils se sont par ailleurs engagés à encourager les synergies entre les différentes initiatives en la matière, à travailler en étroite collaboration pour le développement et l’implantation de programmes conjoints pouvant contribuer à harmoniser le traitement et la diffusion de l’information sur l’environnement.

Promouvoir l’échange entre partenaires et améliorer les flux d’informations

La mise en œuvre d’un Système d’Information sur l’Environnement (SIE) est un processus consensuel de mise en commun du patrimoine informationnel national regroupant l’ensemble des acteurs nationaux publics, associatifs et privés impliqués dans la gestion de l’environnement et des ressources nationales. En effet, en plus de promouvoir l’échange entre partenaires, le système permet d’améliorer les flux d’informations par la mise en place de bases de données et de systèmes d’information accessibles à partir de l’Internet et d’autres outils des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Le SIE est également un outil efficace au service de la mise en œuvre et du suivi des accords et des différentes conventions internationales ayant des impacts sur l’environnement.

(Source : Le Soleil, 29 septembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)