twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Renforcement de la qualité : Le ministère de l’Education se dote d’un nouvel outil de gestion

samedi 3 décembre 2016

Une signature de convention de partenariat a eu lieu, hier, entre le ministère de l’Education nationale et Microsoft. Cet accord vise à mettre en place un Système d’information et de gestion de l’éducation nationale (Simen).

Le ministère de l’Education et Microsoft ont signé une convention de partenariat. Cette signature entre dans le cadre d’un accompagnement au projet Système d’information et de gestion de l’éducation nationale (Simen), mis en œuvre par le ministère de l’Education nationale. Son démarrage est prévu à la prochaine rentrée avec le système d’identification scolaire.

Selon Amr Kamel, Directeur général de Microsoft pour l’Afrique subsaharienne, le Simen vise une meilleure utilisation des Tic dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des politiques éducatives du Sénégal. A l’en croire, l’amélioration des services rendus aux usagers, le renforcement des performances, les rendements scolaires et l’amélioration de la qualité de la gestion du système éducatif sont, entre autres, les objectifs visés par le projet.

Momar Dieng, Coordonnateur du projet a précisé qu’avec ses 4 composantes (ingénierie logicielle, connectivité et infrastructure, formation et communication et les ressources humaines), le projet sera d’un apport important dans la révolution du système éducatif. Il permettra de renforcer la démocratisation de la formation, tout en mettant à la disposition des enseignants et des élèves des ressources importantes et diversifiées nécessaires à leur formation et leurs apprentissages. Il pourra également améliorer considérablement la gouvernance et la gestion de tout le système éducatif. Les syndicats d’enseignants, par la voix d’Amadou Diaouné, ont apprécié ce projet, estimant qu’il constitue un moyen pour révolutionner le système éducatif. Toutefois, M. Diaouné a demandé au ministre de l’Education nationale de mettre un accent particulier sur la formation. Car, selon lui, beaucoup d’enseignants sont encore analphabètes sur le plan numérique.

Pour le ministre de l’Education nationale, ce projet s’inscrit en droite ligne de la mise en œuvre de la directive n°1 du Conseil présidentiel qui fait suite aux Assises de l’éducation et de la formation. Directive qui porte sur la réorientation du système éducatif vers l’enseignement des sciences, des technologies, de l’entreprenariat et du numérique. Serigne Mbaye Thiam a souligné que ce partenariat avec Microsoft matérialise à souhait l’engagement et la détermination du gouvernement à ne ménager aucun effort pour la réussite de l’école numérique. Il a aussi remercié les gouvernements canadien et japonais pour leur accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet.

Pape Coly Ngome

(Source : Le Soleil, 3 décembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)