twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rencontre secrète entre l’ARTP et Global voice : Une photo prise dans le bureau de Ndongo Diaw sème la panique

vendredi 15 octobre 2010

Un intrus dans une réunion restreinte tenue dans le bureau de Ndongo Diaw, directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), avec le Top management de Global voice group est activement recherchée par lesdites autorités. Du fait qu’une des personnes présentes dans la réunion risque d’être fatale aux deux agences. Pourquoi ? C’est le silence total, mais la photo est vendue aux enchères.

Bizarre ! Une photo prise lors d’une réunion restreinte dans le bureau du directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) est vendue présentement aux enchères. La rencontre réunissait uniquement des autorités de l’Artp et le Top management de Global voice. Seulement, une personne qui n’est pas membre de l’Artp encore moins du Top management a réussi à participer au débat en présence du directeur général, Ndongo Diaw.

Et au sortir de cette rencontre une photo de la réunion a été balancée à des personnes présentes. C’est ainsi qu’une vaste campagne de communication a été menée pour que la photo ne tombe pas entre les mains des hautes autorités étatiques. Pourquoi ? Qui est cette personne ? Des sources contactées à l’Artp et à Global voice renseignent que si « les autorités de l’Artp et de Global voice ne veulent pas que cette photo soit publiée, c’est parce qu’il y avait une personne suspecte lors de la rencontre ». « Si jamais les autorités étatiques voient cette photo, il pourrait y avoir de lourdes conséquences pour certains responsables ayant pris part à la rencontre », expliquent des sources ayant requis l’anonymat.

« L’Artp est prête à acheter cette photo et détruire ensuite le film », soutiennent des sources établies à l’Artp. Notons que cette rencontre entrait dans le cadre d’une réunion de concertation avec Global voice après l’annulation de son contrat avec l’Artp par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) pour une violation des procédures. N’empêche, le décret présidentiel est toujours en vigueur. Ce qui fait que la surtaxe sur les appels entrants est toujours appliquée.

Mamadou Seck

(Source : L’Observateur, 15 octobre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)