twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Remise du rapport annuel 2012 du Conseil national de régulation de l’audiovisuel au chef de l’Etat : Le passage de l’analogique vers le numérique confié au CNRA

mardi 12 novembre 2013

Le président de la République, Macky Sall, a reçu hier, lundi 11 novembre 2013, le Rapport annuel 2012 du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel CNRA, des mains de son président, Babacar Touré. A cette occasion, le chef de l’Etat a annoncé avoir confié au Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) la mise en œuvre opérationnelle du Passage de l’analogique au Numérique.

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) va assurer l’opérationnalité du passage de l’Analogique vers le Numérique pour l’échéance butoir de juin 2015. C’est une des importantes décisions annoncées hier, lundi 11 novembre 2013, à l’issue de la remise au chef de l’Etat, Macky Sall, du Rapport annuel 2012 du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) par son président, Babacar Touré. C’était au Palais de la République, en présence du Premier Ministre, Mme Aminata Touré, du Directeur de Cabinet du président de la République, Abdoul Aziz Tall, du Secrétaire Général de la Présidence, du Directeur de cabinet du ministre de la Communication et de l’Economie numérique et des membres du CNRA.

Après avoir salué les accomplissements des équipes sortante et entrante, le chef de l’Etat s’est interrogé : "Quels médias sauront sauter le pas ? Qu’adviendra-t-il du pluralisme médiatique durement acquis en 30 ans ?" Il a ensuite relevé que "nous devons négocier ce virage en mesurant au plus juste sa cohorte d’enjeux technologiques, organisationnels, financiers, professionnels".

Face à ces évolutions, a-t-il souligné, le rôle du CNRA "est de se donner les moyens de réguler, et d’étendre la régulation à des secteurs jusque là non régulés, de contrôler et d’inciter les médias à actualiser leurs missions et leurs contenus".

Auparavant, s’adressant au chef de l’Etat, le président du CNRA, Babacar Touré, a indiqué qu’ "un sondage récent commandité par le CNRA sur les médias, leurs audiences et les usages révèle des statistiques et informations qualitatives et quantitatives inédites sur l’urbanité, l’accès à la télévision, à la radio, à la presse écrite et à l’Internet".

C’est pourquoi a-t-il noté, "le Numérique ne saurait être appréhendé uniquement sous le prisme réducteur et techniciste des innovations technologiques. C’est à l’évidence une affaire de société qui impactera durablement et massivement sur nos modes de vie, de pensée, de consommer et de produire, sur nos cultures, nos civilisations ; nos rapports à nous même, entre nous, et avec les autres". Selon son président, "le CNRA a résolument engagé la réflexion sur les nouvelles réalités et perspectives de l’audiovisuel sénégalais et travaille à aménager des espaces de concertation avec tous les acteurs. Nous sommes convaincus que non seulement l’élaboration de normes acceptées est nécessaire à leur respect futur, mais aussi que seule la participation de tous peut permettre de recueillir les apports fécondants des aspirations et de l’expérience des uns et des autres".

Sur les dysfonctionnements relevés dans ses différents avis, le président du CNRA a rappelé qu’ils ont trait entre autres, à la diffusion en boucle de la publicité de produits plus ou moins licites en des termes qui contreviennent aux mœurs et à la morale, la publicité commerciale déguisée ou abusive à travers des émissions, la diffusion d’images dévalorisantes porteuses d’une vision dégradante de la femme dans la publicité de certains produits, la persistance de publicité de médicaments et de prétendus guérisseurs en violation de la loi, l’utilisation indélicate et sans discernement des enfants dans la publicité et dans certaines émissions de marketing télévisuel, la forte médiatisation des propos irrévérencieux voire outrageants et la violence verbale des politiques ainsi que la diffusion en boucle d’images de manifestations violentes durant les périodes électorales.

A noter que le Comité de pilotage de la transition de l’analogique au numérique est placé sous l’autorité du Président de la République et est présidé par le Président du CNRA. Outre le représentant du Ministère de la Communication et de l’Economie numérique, il comprend les représentants de la Présidence de la République, de l’Assemblée Nationale, du Conseil économique, social et environnemental, de la Primature, des autres Ministères et agences concernés. Il s’agit ainsi de la mise en place d’un schéma qui participe à garantir l’intégrité du processus et à conforter la maitrise par l’Etat de la fonction complexe de la régulation dans un contexte nouveau.

Ibrahima Diallo et Fatou Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 12 novembre 2013

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)