twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Régulation des télécommunications et postes : L’ARTP mise sur la qualité des services offerts

mardi 24 mars 2015

L’autorité de régulation des télécommunications et des postes a tenu une réunion des groupes de travail du secteur de la normalisation de l’union internationale des télécommunications et un forum sur la normalisation. Ces rencontres permettent d’élaborer des normes internationales et recommandations sur la qualité de fonctionnement, la qualité de service et d’expériences.

Selon le directeur général de l’ARTP, Abdou Salam Sall, les défis de la normalisation sont énormes en Afrique avec un fort potentiel de plus de 600 millions d’utilisateurs de téléphonie mobile et une croissance accrue de systèmes de paiements mobiles. « L’Afrique a besoin de mettre en place ses propres normes en discutant sur les problèmes réels auxquels nous sommes confrontés avec le développement des technologies de l’information et de la communication », dit-il.

A l’en croire, le nombre d’utilisateurs de systèmes par mobile est l’un des plus importants au monde malgré le taux de bancarisation très faible pallié par le mobile money. « Des thèmes comme la qualité de services offerts dans le mobile money, la régulation des services mobiles, la gestion des déchets électronique entre autres seront débattus », souligne le directeur de l’ARTP.

Pour le ministre des télécommunications et des postes, Yaya Abdou Kane, les travaux de la commission d’études permettent de mesurer l’empreinte carbone des TIC pour faciliter la mesure de l’incidence des TIC sur les émissions et contribuer à l’établissement de rapports et de comparaisons utiles. « La méthode commune conçue par l’UIT justifiera l’adoption de mesures vertes par les entreprises, aidera les consommateurs à faire des choix en toute connaissance de cause et favorisera la conclusion de marchés publics sans impact sur le climat », fait savoir le ministre.

Ngoya Ndiaye

(Source : AJO News, 24 mars 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)