twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Refus de paiement des droits d’auteurs : Le Bsda menace de fermer Walf TV ce samedi

vendredi 21 août 2009

Le Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda) a tenu hier une conférence de presse dans un restaurant de la place pour sensibiliser le public sur les droits d’auteur considérés comme le salaire différé que doivent payer les utilisateurs des œuvres de l’esprit. Durant cette rencontre, la structure a pointé du doigt des médias audiovisuels (radios et télévisions) considérés comme des mauvais payeurs.

Plusieurs médias audiovisuels (radios et télévisions) sont accusés par le Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda) d’être de mauvais payeurs. Et hier lors d’une conférence de presse, la directrice du Bsda, Mme Daba Siby, a insisté sur le cas du groupe de presse Wal Fadjri, particulièrement de Walf TV (privée). Elle a même fixé un ultimatum de huit jours au directeur de ce groupe, Sidy Lamine Niasse, qui devra payer la somme de 50 millions de FCFA qu’il doit au Bsda. En effet, à la suite du procès gagné par la structure chargée de récupérer les droits d’auteur, le tribunal hors-classe de Dakar a annoncé la suspension des programmes de Walf Tv jusqu’au paiement de la somme due. Hier, lors de la conférence de presse, des artistes, peintres, écrivains (parmi lesquels la célèbre romancière Aminata Sow Fall), des musiciens comme Thione Seck, Idrissa Diop, Dugge Tee et Ma Sané, ont dénoncé l’injustice dont ils sont victimes.

La médiation de Thione Seck refusée

Le guitariste Jimmy Mbaye du « Super Etoile » de Youssou Ndour nous a confié qu’il trouve tout à fait normal que les artistes réclament le fruit de leur dur labeur. Le chanteur Thione Seck s’est proposé comme médiateur entre le Bsda et Walf Tv car, selon lui, Sidy Lamine Niasse n’a pas compris le message et qu’une délégation devrait le rencontrer pour lui expliquer l’utilité de payer les droits d’auteurs. Cette proposition a été rejetée par de nombreux artistes. « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, mais nous resterons fermes cette fois-ci », a dit Aziz Dieng, président du conseil d’administration du BSDA, mais aussi de l’Association des métiers de la musique. Selon lui, le BSDA n’a jamais refusé le dialogue avec le groupe Wal Fadjri « Depuis 2004, nous essayons de ramener Sidy Lamine Niasse à la raison, mais il persiste à dire ne rien devoir à personne car faisant la promotion des artistes alors qu’il se remplit les poches tandis que les créateurs sont presque tous dans le besoin », a-t-il déclaré.

A propos des peines encourues par le groupe Walf Fadjri, Aziz Dieng nous a avoué qu’il n’en a aucune idée, mais a révélé qu’il dispose d’un arrêt de justice interdisant à Walf Tv et à ses radios Fm de diffuser tant qu’elles n’auront pas payé la somme due. D’autres radios et télévisions sont dans la ligne de mire du Bsda : Top Fm, Sud Fm, Océan Fm, Rmd, Delta Net, Rdv, 2S Tv, etc. Toutefois, certaines parmi elles ont montré un signe de bonne volonté en se rapprochant du Bsda tout en promettant de se mettre à jour, selon Aziz Dieng.

D’autres ont entamé une mise à jour dans le paiement des droits d’auteurs. Concernant la Radio Télévision Sénégalaise (RTS, publique), sa confrontation avec le Bsda relevait plus d’un retard dans le paiement que d’un refus catégorique de versement des droits d’auteurs, mais elle paiera toutes les redevances dues, selon M. Dieng.

Le dernier délai pour la suspension des programmes de Walf Tv et des radios du groupe est prévu ce samedi 22 août.

Awa Ndiaye

(Source : Le soleil, 21 aout 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)