twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réduction des factures téléphoniques : « l’Etat doit obliger l’administration à utiliser l’intranet administratif », selon Cheikh Bakhoum

dimanche 11 août 2019

Le Directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) est d’avis que l’Etat doit obliger l’administration à utiliser l’intranet administratif au détriment des messageries commerciales pour mieux rationaliser les dépenses et alléger sa facture téléphonique.

« En 2012, la facture téléphonique de l’Etat était de 22 milliards. En 2015, elle est passée à 16 milliards. Parce que dès 2012, certaines lignes de l’administration ont été coupées et celles de non ayant droits suspendues. En 2014, un comité a été mis en place dans ce sens et la facture de l’administration centrale est passé à 13 milliards en 2018. Cela veut dire que des efforts ont été faits pour rationaliser les dépenses de téléphone », a soutenu Cheikh Bakhoum, ce dimanche dans l’émission Grand Jury de la RFM.  Toutefois, admet-t-il, « avoir des factures de 16 milliards de téléphone et Internet par an dans l’administration, c’est trop.

Et de souligner, « l’Etat a quand même mis en place 4500 km de fibres optiques et connecté plus de 1500 bâtiments administratifs. Aujourd’hui, l’administration a la possibilité de communiquer dans l’intranet administratif, mais certains ne le font pas ».

Selon Cheikh Bakhoum, « il faut qu’on aille vers cela, vers l’obligation d’utiliser l’intranet administratif dans l’administration pour rationaliser les dépenses de téléphone. Nous disposons d’une surcapacité dans ce domaine, donc, il faut utiliser cette infrastructure ».

(Source : Leral, 11 août 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)