twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réduction de la fracture numérique à l’école : Le projet « Sankoré » français lancé au Sénégal

mardi 3 novembre 2009

Le ministre de l’Education nationale du Sénégal, Kalidou Diallo, a lancé vendredi dernier, le projet « Sankoré » ou une « révolution du numérique éducatif pour l’Afrique ».

La cérémonie de lancement a eu lieu à son cabinet et a réuni le délégué ministériel français en charge de l’éducation numérique en Afrique, le Pr Albert-Claude Benhamou et son conseiller diplomatique, Barelli Yves. Le projet « Sankoré », du nom de l’université de Tombouctou, s’inscrit dans le cadre de la réduction de la fracture numérique voulue par le président sénégalais, Abdoulaye Wade. Il s’agira de faire, selon le ministre Kalidou Diallo, en sorte pour que « l’informatique à l’école soit une réalité et qu’il y ait une véritable révolution numérique à l’école avec des tableaux interactifs, des ordinateurs en classe. La jonction avec la France, qui devrait pour son projet « Sankoré » ou « l’éducation en partage » injecter 15 millions d’euros par an, s’est faite à partir de l’idée du prés-1à atteindre ses objectifs avant de partir du Sénégal pour rayonner sur le reste du continent. C’est pourquoi nous l’avons demandé de continuer et de réorienter le projet qualité qu’il avait au ministère de l’Education sous forme numérique », a souligné le ministre.La Banque africaine de développement (Bad) consent également à accompagner le Sénégal pour la réduction de la fracture numérique à l’école. Elle devrait donner 500 euros, soit 3 milliards 275 millions de francs Cfa, selon le ministre.

I.K. Ndiaye

(Source : Le Soleil, 3 novembre 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)