twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rebondissements dans l’affaire Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy devant le juge, ce matin

samedi 23 mars 2013

Devenu ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, Abdou Latif Coulibaly semble en position de force dans le différend qui l’oppose à Thierno Ousmane Sy aujourd’hui en prison. Le vainqueur du premier jugement dans l’affaire Sudatel se trouve en position de faiblesse et tout porte à croire que la tendance sera renversée. La peine sera-t-elle ou pas infirmée en appel ? L’effet de l’arroseur arrosé va-t-il prévaloir ?

Rattrapé par l’affaire des 20 milliards de francs de Sudatel, Thierno Ousmane Sy sera extrait de sa cellule de Rebeuss pour comparaître, ce matin, devant la Cour d’appel de Dakar. Mais, ce ne sera pour être jugé pour son implication dans le scandale financier né de l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile au Sénégal. Il sera à la barre en qualité de partie civile dans la procédure de diffamation qui l’oppose à Abdou Latif Coulibaly. Alors conseiller en Tic du Président Wade, Thierno Ousmane Sy avait porté plainte contre le journaliste Abdou Latif Coulibaly devenu, entre temps, ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance. Ce dernier avait publié dans les colonnes du journal La Gazette, dont il était le directeur de publication, un article de presse accusant Thierno Ousmane Sy d’être impliqué dans le scandale relatif à l’affaire Sudatel. « Vingt milliards de commissions de Sudatel : Thierno Ousmane Sy et Kéba Keinde au cœur du scandale ». Ce titre avait barré la Une du journal dans sa livraison de juin 2011.

Dans ce dossier où Abdou Latif Coulibaly dénonçait une « magouille » et une « vaste opération de corruption de dirigeants de haut niveau », trois articles de presse mettaient en cause Thierno Ousmane Sy et Kéba Keinde, directeur général d’une compagnie de pétrole basée à Dubaï. L’éditorial signé par l’ex-journaliste-écrivain et intitulé « Au service de la vérité », faisait état du rôle central du fils de l’ancien ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, dans le paiement des commissions. Les autres articles signés par ses deux reporters évoquaient une « opération de corruption » ainsi que la « complicité des autorités sénégalaises » ayant permis à Sudatel de remporter la compétition sur l’appel d’offres. Résultats : ils étaient condamnés à un mois avec sursis.

« Maintenant que le prévenu est en position de force parce que devenu ministre de la République et que le poursuivant d’alors se trouve en position de faiblesse, tout porte à croire que la tendance sera renversée », renseigne une source judiciaire. La peine sera-t-elle ou pas infirmée en appel ? L’effet de l’arroseur arrosé va-t-il prévaloir dans le cas d’espèce ? En tout cas, quand Thierno Ousmane Sy poursuivait Abdou Latif Coulibaly dans l’affaire des 20 milliards de Sudatel, alors que son père était patron de la Chancellerie, l’actuel ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance avait perdu et condamné à payer 20 millions de francs en guise de dommages et intérêts. Emprisonné au quartier pénitentiaire de Rebeuss pour détournement présumé, blanchiment de capitaux, prise illégale d’intérêt et corruption, Thierno Ousmane Sy a perdu sa liberté depuis le 27 février dernier.

Pape Ndiaye

(Source : Wal Fadjri, 23 mars 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)