twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rebondissement dans l’affaire SUDATEL : Le vrai Contrat de 100 milliards de FCFA caché à Wade

mardi 7 août 2012

L’affaire Sudatel est un véritable scandale financier qui n’a pas encore révélé tous ses secrets. Ce qui est certain, c’est que les révélations du journaliste Abdou Latif Coulibaly sont irréfutables. Notre enquête le confirme. Tout laisse croire qu’il a raison lorsqu’il parlait de commission de 20 milliards de FCFA perçue par des proches du Président Wade. Devant la justice, tous les éléments étaient réunis pour condamner Latif Coulibaly qui n’est jamais revenu sur ses écrits. Au sommet de l’Etat, des pressions ont été exercées sur la Justice. Mais les révélations du journaliste étaient difficiles à nier. Un Ministre d’Etat l’aurait dit au président Wade. « Monsieur le président, il faut qu’on laisse Latif partir. On n’a pas d’éléments plausibles pour le condamner » aurait confié un Ministre d’Etat au président Wade qui était très en colère. L’ancien président ne voulait pas que le nom de son fils Karim Wade soit mêlé dans cette affaire suffisamment grave. Et il pensait que la piste Thierno Ousmane Sy allait déboucher dans les coulisses de l’immeuble Tamaro.

Dans les enquêtes menées par « ledakarois.net », nous avons appris que le bon contrat qui a permis à Sudatel d’opérer au Sénégal n’a jamais été remis au président Wade trompé par ses collaborateurs. Un faux contrat lui a été présenté. Par qui ? Or c’est sur le bon document qu’on peut trouver le montant exact versé par Sudatel. Des ponctions auraient été faites pour payer des commissions à des intermédiaires. Certains parmi ces courtiers n’ont jamais perçu leur part de commission. Après d’âpres négociations, des intermédiaires arabes naturalisés américains impliqués dans le deal, frustrés et déçus ont vendu la mèche en remettant le dossier à un ancien Ministre d’Etat devenu opposant au régime de Wade.

Selon une source bien informée, le montant de 100 milliards de FCFA a été versé en deux tranches. Le journaliste Abdou Latif Coulibaly avait bien raison lorsqu’il parlait de commission perçue dans cette affaire. En plus il détiendrait le vrai contrat signé entre l’Etat du Sénégal et Sudatel à l’insu du président Wade.

Abdoulaye Diop Ministre des Finances aux moments des faits, Thierno Ousmane Sy, Conseiller du président en NTIC et représentant de l’Etat du Sénégal dans cette affaire, Kéba Kenda, banquier Sénégal cité dans cette affaire, Daniel Goumbalo Seck ancien Directeur général de l’Artp auront leur mot à dire dés que ce dossier sera activé. Sudatel fera tomber des têtes les jours à venir.

Modou Fall

(Source : Le Dakarois, 7 août 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)