twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rebondissement dans l’affaire Etat du Sénégal-Milicom International Cellular : Laurence Delevingne revient à la charge

mercredi 10 mars 2010

Le journaliste Laurence Delevingne défie Karim Wade titre « L’Observateur » de ce mercredi 10 mars. Le journaliste du site businessinsider.com est loin de regretter avoir écrit un article le 5 février dernier qui accusait Karim Wade et Thierno Ousmane Sy d’avoir essayé de soutirer la somme de 90 milliards de Fcfa au groupe Milicom. Ce, pour que la filiale du groupe au Sénégal Tigo puisse continuer à exploiter sa licence de téléphonie mobile.

Laurence Delevingne dans son article accusait Karim Wade et Thierno Ousmane Sy de tentative de corruption. Elle date du temps où Karim Wade était conseiller financier du chef de l’Etat.

Après la publication de son article, des journaux sénégalais avaient écrit que Laurence Delevingne nourrissait des regrets. Il n’en est rien, soutient-il dans un nouvel article paru toujours dans le site businessinder.com. Le journaliste américain qui nie toue reculade de sa part, affirme que Karim Wade ne peut pas expliquer les raisons de la résiliation du contrat de Millicom. Encore moins, les 200 millions de dollars réclamés à ce groupe comme représentant la valeur actuelle de la licence.

En effet, l’article du journaliste renseigne que Karim Wade et Thierno Ousmane Sy, conseiller du président de la République chargé des Ntic, avaient réclamé 200 millions au PDG de Milicom en juin 2008 sous menace de perdre la licence d’exploitation du GSM au Sénégal.

Ce que ce dernier, Mark Beuls avait refusé. La licence avait été accordée à Millicom International Cellular en 1998 sous le règne du Parti socialiste pour une duré de 20ans. L’article du journaliste américain accusant Karim Wade et Thierno Ousmane Sy révélait que le 28 septembre 2008, l’Etat du Sénégal était revenu sur cette affaire pour exiger à Milicom les 200 millions de dollars, au risque de voir Tigo perdre sa licence.

Milicom n’ayant pas donné suite à cette demande, le gouvernement sénégalais dans une lettre en date du 24 septembre 2008, exigeait le versement de la somme dans un délai de 24h.

À la suite de cette lettre, selon l’article de Laurence Delevingne, la multinationale aurait, après avoir saisi le Centre international de la Banque Mondiale du règlement des différends liés aux investissements pour arbitrage, mis sur la table une somme de 9,5 milliards. Cela, avec l’extension de sa licence au volet Internet sans fil. Une proposition que n’a pas agréé l’Etat du Sénégal.

C’est par la suite que Thierno Ousmane Sy aurait proposé aux dirigeants de Milicom, le versement de la somme de 160 millions de dollars. Ce qui est selon lui, une bonne offre, rapporte Laurence Delevingne. L’Etat du Sénégal et Millicom n’ont toujours pas encore trouvé un terrain d’entente. N’empêche, la multinationale opère avec la licence révoquée depuis octobre 2008, fait remarquer le journaliste américain.

(Source : Nettali, 10 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)