twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réactions des organisations de la presse : La Cap, l’Upf et Africtivistes condamnent

vendredi 5 mars 2021

La presse sénégalaise s’érige en boucliers face aux décisions du Cnra. La Coordination des acteurs de la presse (Cap) dénonce vigoureusement l’arrêt de la diffusion de Walf Tv et Sen Tv sur la Tnt et Canal+. « La Cap est très préoccupée et peinée par la situation en cours où des entraves manifestes à la liberté de presse et au droit du public à une information plurielle sont notées », s’indigne l’organisation qui dénonce « un organe obsolète, aux ordres et qui cherche à museler des télévisions ». La Cap tient ainsi à alerter l’opinion publique nationale et internationale sur ces menaces très graves pour l’exercice de la profession. « Cependant, elle fera face quoiqu’il advienne. Les organisations internationales ont été saisies. Au niveau local, toutes les dispositions utiles seront prises pour que la presse ne soit pas muselée et réduite à sa plus petite proportion », souligne le communiqué de presse.

Joint par téléphone, le président de l’Union de la presse francophone (Upf) au Sénégal, Abdoulaye Thiam, informe que l’organisation va se réunir aujourd’hui. Mais en attendant, Abdoulaye Thiam dit ne pas cautionner cela. « En tant que journaliste, je ne cautionne pas cet arrêt pour plusieurs raisons. Les Sénégalais ont droit à l’information », réagit-il. De son côté, Africtivistes, qui réunit des bloggeurs du continent, condamne « un recul démocratique » et rappelle que « la Constitution sénégalaise, en son article 8, garantit à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales dont les libertés d’opinion, d’expression, de la presse, d’association, de réunion, de déplacement, de manifestation, entre autres ». L’organisation invite ainsi les autorités à respecter le droit d’association, d’informer et d’accès à l’information des citoyens. « Nous appelons les organisations soucieuses des libertés de presse à se mobiliser pour que le droit à une information plurielle, inscrit dans la Constitution, soit sauvegardé et respecté », exhorte la Cap.

Mame Woury Thioubou et Ousmane Sow

(Source : Le Quotidien, 5 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)