twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rapport : quels sont les pays africains les plus open ?

lundi 30 mars 2015

La World Wide Web Foundation a publié les résultats de son dernier « Baromètre de l’Open Data ». Fondée par Tim Berners-Lee, l’un des pionniers du Web, la World Wide Web Foundation a comparé le niveau d’accessibilité des données publiques (statistiques, informations juridiques ou budgétaires, horaires de trains…) de 86 États, et l’impact que ce mouvement pouvait avoir sur la société.

L’ouverture des données représente à la fois un mouvement, une philosophie d’accès à l’information et une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables. L’information publique est un bien commun dont la diffusion est d’intérêt public et général.

L’étude a révélé que les pays africains sont à la traîne comparé aux autres pays en développement dans des régions comme l’Asie et l’Amérique latine. Seul un petit nombre de pays africains tels que le Kenya et le Ghana ont mis en place des initiatives d’open data, mais ceux-ci restent fortement tributaire d’un réseau limité de dirigeants et d’experts techniques. En Afrique, seuls le Ghana et le Kenya publient des données sur les dépenses du gouvernement qui pourraient aider à résoudre les problèmes de corruption et à améliorer la prestation des services. Cependant, ces données sont fournies dans un format qui rend l’utilisation difficile.

Voici une liste non exhaustive des différents pays notés.

Pays Rang (Open Data Barometer)
Afrique du Sud 41
Rwanda 46
Ghana 46
Kenya 49
Île Maurice 54
Bénin 68
Tanzanie 68
Burkina Faso 74
Sénégal 74
Namibie 77
Zambie 78
Ethiopie 78
Botswana 78
Sierra Leone 78
Cameroun 83
Mali 84

Pour voir le rapport, suivez le lien : Open Data Barometer.

(Source : Afrique ITnews, 30 mars 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)