twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rapport de l’Artp sur la téléphonie mobile : Orange pressé par Expresso

mercredi 11 septembre 2013

Quatre ans après le lancement de ses activités aux Sénégal, l’opérateur de téléphonie, Expresso, continue de bousculer petit à petit la hiérarchie jusque-là dominée par le duo Orange et Tigo. Le dernier rapport trimestriel de l’Artp présenté hier, a souligné de nets progrès pour l’opérateur soudanais.

Le secteur de la téléphonie mobile continue sa progression au Sénégal et, au second trimestre de l’année en cours, c’est toujours le dernier arrivé, Expresso, qui mène le bal. Le fait nouveau que révèle le dernier Rap­port sur le marché des télécommu­nications, publié hier par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), est l’érosion d’Orange. L’o­pérateur traditionnel du Sénégal a en effet, vu ses abonnés passer de 7 millions 404 mille 738 en mars dernier, à 7 millions 363 mille 018 en juin dernier. Ce qui représente une perte nette de 41 720 abonnés. Jusqu’à présent, c’est Tigo, la marque de l’opérateur Sentel, qui perdait du terrain. Or, dans les dernières données de l’Artp, Tigo se reprend et gagne 17 393 abonnés au second trimestre.

Ainsi, la menace qui était marginale pour Orange, devient de plus en plus précise. Si l’opérateur est encore dominateur en ce qui concerne le nombre des abonnés, qu’il détient à plus de 58%, il se dégage que de plus en plus, son offre attire de moins en moins de clients. Au point que ces derniers s’en détournent. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que le rapport tient compte de la période qui a précédé l’arrêt de l’opération d’identification des abonnés. Ce qui empêche le premier opérateur de téléphonie du pays d’invoquer une quelconque négligence de la part d’abonnés qui ne se seraient pas identifiés et auraient donc, de ce fait, perdu leur numéro.

Les nouveaux abonnements au mobile ont porté le nombre des lignes enregistrées dans ce secteur à 12 661 913 au 30 juin 2013, ce qui représente une hausse de 3,72% par rapport au trimestre précédent. Le rapport de l’Artp précise par ailleurs, que le volume des communications a augmenté pour la période prise en compte, en passant à 3,2 milliards de minutes, par rapport au trimestre précédent qui avait enregistré 2,7 milliards de minutes appelées. Cette augmentation selon Mamadou Sarr, chef du service Observatoire analyse concurrentielle de l’Artp, est une confirmation « du dynamisme de la téléphonie mobile, qui croît donc tant en nombre de lignes qu’en volume de communications ». Toutefois, l’Artp signale que la croissance du parc pour ce trimestre (454 184 nouveaux abonnés au total) a ralenti par rapport au premier trimestre (737 083 lignes).

Il faut comprendre que si Expresso a enregistré un développement im­pressionnant avec 478 513 nouvelles lignes, et que Tigo a eu 17 391 nouvelles entrées, les pertes d’Orange ont beaucoup joué dans la contraction du parc des abonnés. Néan­moins, Hama­dy Sy, chef du département stratégie et prospective de l’Artp, estime que « les pertes de Orange et de Tigo profitent à Expresso ». Tou­tefois, pour éviter toute confusion, il faut indiquer qu’Orange est toujours en tête, avec 58,15% du marché, arrive ensuite Tigo qui a 21,17% des parts, et qu’Expresso n’est encore que troisième, avec ses 20,67% de parts de marché, même s’il n’en avait que 17,52% lors du décompte de mars.

Orange, maître du fixe et d’Internet

Concernant la téléphonie fixe, à en croire le rapport de l’Artp, le secteur a connu une légère baisse de 0, 3% par rapport à la progression notée les deux trimestres précédents. D’après Mamadou Sarr, « cette situation résulte de la diminution du parc des lignes résidentielles (-0,48% »), qui poursuit-il, « représente la part la plus importante du parc de lignes fixes avec 78%. La baisse du parc entraîne une légère baisse du taux de pénétration de 0,01 par point par rapport au premier trimestre ». Ainsi ajoute-t-il, le taux de pénétration du téléphone fixe reste toujours faible avec 2,53% à la fin du mois de juin dernier. Conséquences : la téléphonie fixe suit une tendance faible avec 87, 9 millions de minutes lors de ce semestre contre 88,11 au premier trimestre. A noter que la Sonatel a le quasi-monopole de ce segment de marché car elle détient 84% des parts de marché en termes de lignes et elle est le seul opérateur à intervenir sur le marché des lignes professionnelles.

Enfin, pour l’Internet, le taux de pénétration est passé à 8,9% grâce surtout au développement de « l’In­ter­net mobile » et de « la clé internet » qui représentent respectivement 79,8% et 8,9% de l’internet global. Orange reste l’opérateur dominant sur ce marché, avec 51% des parts du marché global suivent d’Expresso et Tigo respectivement à 31% et 18%. Som­mairement, l’opérateur français domine dans tous les segments à l’exception du segment bas débit où Expresso détient 52% contre 48% pour Orange. Et là aussi, l’opérateur soudanais fait montre d’un dynamisme qui ne se dément pas de beaucoup, ce qui présage de belles empoignades en perspective, si ses concurrents décident de relever le défi.

(Source : Le Quotidien, 11 septembre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)