twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rapport PNUD : Les TICS bouleversent le monde du travail

lundi 28 décembre 2015

La révolution numérique est en train d’impacter fortement le monde du travail. On estime que durant les dix dernières années, le commerce électronique a presque doublé.

Ce n’est un secret pour une personne. Le contexte du travail est en pleine mutation, ce qui n’est pas sans incidences sur le développement humain. Selon le rapport du Pnud sur le développement humain, la transformation du travail se fait sous l’impulsion de la mondialisation et des révolutions technologiques, plus particulièrement de la révolution numérique. En effet, la mondialisation a induit une interdépendance de niveau planétaire, et a des impacts majeurs sur les modèles d’échanges commerciaux, d’investissement, de croissance et de création et de destruction d’emplois, ainsi que sur les réseaux dédiés au travail créatif et bénévole. Au cours des 10 dernières années, souligne le rapport du Pnud, le commerce mondial des biens et services a presque doublé, atteignant près de 24 billions de dollars des États-Unis, contre 13 billions en 2005. Les éléments numériques de ces flux ont eux aussi augmenté. La vitesse d’adoption et de pénétration des technologies numériques est ahurissante. Aux États-Unis, il a fallu plus de 50 ans pour que la moitié de la population ait le téléphone, contre 10 ans pour le téléphone mobile. À la fin de 2015, la planète comptera plus de 7 milliards d’abonnés à un service de téléphonie mobile et plus de 3 milliards d’internautes.

L’accès à la révolution numérique est hétérogène si l’on compare les régions, les sexes, les tranches d’âge et les milieux de vie (urbain/ rural). En 2015, 81 % des ménages des pays développés avaient accès à l’internet, comparé à 34 % seulement dans les pays en développement et 7 % dans les pays les moins développés.

La mondialisation rassemble les travailleurs et les entreprises en réseaux globaux par le biais de l’externalisation et des chaînes de valeur mondiales. Les entreprises délocalisent ou sous -traitent (ou un peu des deux) certaines fonctions et activités auxiliaires dans des pays à plus bas coûts. Apple, par exemple, n’emploie que 63 000 des plus de 750 000 personnes qui conçoivent, vendent, fabriquent et assemblent ses produits, dans le monde entier.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 28 décembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)