twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ramadan ou conséquences du bras de fer avec le BSDA ? Sidy Lamine Niasse a supprimé des programmes de "Walf-Tv" et "Walf-Fm", tout ce qui est musique sénégalaise !

mercredi 26 août 2009

La coïncidence est assez frappante pour mériter d’être signalée. Depuis lundi dernier, les téléspectateurs et auditeurs de la Radiotélévision Wal fadjri sont privés de musique sénégalaise. A la place, c’est de la musique africaine et celle américaine notamment qui passent en abondance sur "Walf-Tv"et "Walf-Fm".

"Coupé-décalé", musique arabe, zouk, r & b ... La musique d’ailleurs s’impose sur "Walf-Tv" depuis quelques jours maintenant. Sur "Walf-Fm", même "Sap deguine Ndaat Saay", "l’émission spécialement dédiée à la promotion de la musique sénégalaise" s’est transformée en une sorte de "discothèque internationale" où on promeut toutes les musiques étrangères.

Autrement dit, le Mbalax et le rap sénégalais disparaissent complètement des programmes de "Walf". Difficile de ne pas lier cette situation à la brouille entre le groupe dirigé par Sidy Lamine Niasse et le Bureau Sénégalais des Droits d’auteur (Bsda). Est-ce la menace du Bsda qui a été exécutée ou bien c’est le ramadan qui est à l’origine de ce changement radical ?

Du côté du Front de terre où se trouve le siège de "Walf", on préfère maintenir le flou artistique en essayant de faire comprendre aux employés de la chaîne que c’est le programme du ramadan. Comme si par exemple, le "coupé-décalé" était mieux adapté au mois béni de ramadan que le Mbalax... C’est en tout cas ce que nous révèle l’un d’entre eux qui avoue ne pas détenir assez d’informations sur ce changement opéré d’en haut. La direction préfère, elle, garder ses déclarations pour l’émission "Pencoo" de ce jeudi qui aura comme invité Sidy Lamine Niasse, Pdg du Groupe Walfadjri. Rappelons que le délai que le Bsda avait accordé à "Walf" et à "Top-Fm" a expiré samedi dernier.

Auparavant, le tribunal avait sommé "Walf-Tv" et "Walf-Fm" ainsi que la radio "Top-Fm" d’arrêter tout programme utilisant des œuvres protégées et avait donné au Bsda les moyens de faire appliquer cette décision. Si "Top-Fm", une propriété de notre confrère Mamadou Oumar Ndiaye, directeur de publication de l’hebdomadaire "Le Témoin", a trouvé une solution avec les autorités du Bsda en ouvrant des négociations prometteuses, Sidy Lamine Niasse et ses collaborateurs ont catégoriquement refusé de signer un contrat de redevances avec la structure.

Dans ses déclarations, Niasse considère que derrière cette attitude du Bsda, se cache une volonté de fermer la chaîne de télé, ""Walf-Tv" qui dérange".

Jaraaf S.

(Source : Nettali, 26, aout 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)