twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Radio Futur Média : Le pari d’une douce révolution médiatique

lundi 1er septembre 2003

Le directeur Radio Futur Média (Rfm), M. Mamoudou Ibra Kane, a déclaré que l’objectif de la station qui démarre ses programmes ce lundi sur la fréquence 94 Mhz est de « faire la radio en mieux sans prétention », soulignant toutefois qu’il faudra du temps pour permettre à la radio de « grandir ». « Nous n’avons pas la prétention de réinventer les choses mais nous voulons faire la radio en mieux », a indiqué M. Kane. RFM, une radio généraliste, émettra sur la même fréquence que la chaîne thématique Sports Fm.

« Il faut se donner le temps de grandir. C’est progressivement que la grille des programmes va s’installer notamment en ce qui concerne les émissions grand format », a dit M. Kane ajoutant : « Il faut que les auditeurs sentent qu’il y a évolution. » Mamoudou Ibra Kane, un ancien de Radio Sénégal et de Walf Fm a insisté sur l’importance d’éviter les « décollages en catastrophe ». « Nous voulons faire les choses de façon professionnelle, sans précipitation mais avec ambition », a encore dit le directeur de Rfm. La grille de la radio est scindée en trois parties, signale-t-on. Rfm Matin (6 heures 30 - 9 heures) démarre avec des nouvelles brèves. Cette tranche contient une émission religieuse intitulée Kaddu l’Islam, des nouvelles météo, un bulletin de santé et un agenda culturel. Rfm Midi (12 heures - 14 heures) et Rfm Soir (18 heures - 00 heures) sont les deux autres tranches de la grille.

Rfm va reprendre la formule des journaux à deux voix. « qui a tendance à disparaître », selon Mamoudou Ibra Kane. Selon lui, il s’agira aussi pour la station qu’il dirige de « joindre l’utile à l’agréable en réveillant les auditeurs dans la bonne humeur par la musique et l’information ». « Il faut prendre un air sérieux tout en s’autorisant certaines libertés », précise M. Kane.

A ce sujet, des sketches de Baye Ely et Seune Sène, rendus célèbres par la série Goorgorlu. Mamoudou Ibra Kane estime qu’il est « possible de faire de bonnes choses à la radio avec ces deux comédiens ». Mamoudou Ibra Kane ne perd pas de vue l’option commerciale de la radio. « Nous sommes une radio d’informations mais nous voulons aussi rentabiliser en saisissant toutes les opportunités qui se présenteront à nous », a-t-il indiqué à ce propos. « Nous avons choisi de nous partager les auditeurs avec les autres radios », a encore dit M. Kane en répondant à une question sur la concurrence à laquelle la radio va faire face sur la bande Fm.

L’Actu en question qui débattra en trente minutes d’un sujet dominant avec des invités, Soumbé, Kër Gi (musique), sont d’autres émissions de Rfm qui prévoit aussi un journal d’informations internationales en wolof et en français. De plus en plus, les Sénégalais s’intéressent à ce qui se passe dans la sous-région et dans le reste du monde, explique Mamoudou Ibra Kane ajoutant que les infos dernières se feront en français (23 heures) et en wolof (minuit) : le principe de cette édition est d’accompagner les auditeurs jusqu’au lit en leur donnant les dernières nouvelles de la journée.

Mamoudou Ibra Kane a affirmé que le week-end sera consacré en grande partie aux émissions grand format (grands reportages, émissions politiques). Grand Stade, samedi et dimanche, sera la grande émission sportive de Rfm. « Il y a un existant et un acquis à préserver, a expliqué Mamoudou Ibra Kane. Nous allons faire plus de sport que les autres. Il faut veiller à ce que quelque chose de Sports Fm reste à Rfm ».

La Radio Futur Média va aussi lancer prochainement une émission en partenariat avec des organes de presse de la place « pour débattre de sujets d’actualité », a indiqué Mamoudou Ibra Kane soulignant que ce programme « ne se limitera pas seulement au Sénégal ». « La presse sénégalaise a atteint un niveau de développement tel qu’elle devrait être en mesure de produire des émissions de qualité qui s’ouvre aux autres pays », a précisé M. Kane.

L’émission qui sera organisée selon une périodicité à définir, « va être diffusée sur des chaînes de télévision étrangères avec lesquelles nous sommes en discussion », a affirmé le directeur de Rfm ajoutant que cette émission se veut « un rendez-vous politique majeur en matière de radio ».

(Source : Wal Fadjiri 1er septembre 2003)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

153 153 153 144 144 144 238 238 238 168 168 168 145 145 145 170 170 170 171 171 171 160 160 160 172 172 172 173 173 173 154 154 154 174 174 174 226 226 226 155 155 155 176 176 176 177 177 177 237 237 237 250 250 250 241 241 241 157 157 157 178 178 178 180 180 180 259 259 259 181 181 181 159 159 159 248 248 248 183 183 183 239 239 239 256 256 256 185 185 185 162 162 162 186 186 186 187 187 187 191 191 191 192 192 192 234 234 234 194 194 194 195 195 195 196 196 196 197 197 197 198 198 198 199 199 199 229 229 229 233 233 233 202 202 202 228 228 228 204 204 204 232 232 232 206 206 206 253 253 253 208 208 208 209 209 209 210 210 210 211 211 211 212 212 212 213 213 213 214 214 214 254 254 254 217 217 217 218 218 218 249 249 249 219 219 219 220 220 220 230 230 230 222 222 222 252 252 252 255 255 255 242 242 242 243 243 243 244 244 244 245 245 245 246 246 246 258 258 258 260 260 260 261 261 261 263 263 263 48 48 48 61 61 61 59 59 59 12 12 12 11 11 11 70 70 70 53 53 53 127 127 127 132 132 132 75 75 75 123 123 123 15 15 15 52 52 52 110 110 110 49 49 49 14 14 14 28 28 28 13 13 13 73 73 73 164 164 164 77 77 77 112 112 112 113 113 113 18 18 18 102 102 102 105 105 105 78 78 78 119 119 119 65 65 65 47 47 47 16 16 16 120 120 120 90 90 90 133 133 133 81 81 81 116 116 116 20 20 20 135 135 135 136 136 136 137 137 137 21 21 21 129 129 129 35 35 35 22 22 22 67 67 67 7 7 7 79 79 79 69 69 69 108 108 108 84 84 84 87 87 87 96 96 96 23 23 23 25 25 25 106 106 106 82 82 82 32 32 32 76 76 76 72 72 72 115 115 115 26 26 26 104 104 104 29 29 29 58 58 58 30 30 30 46 46 46 31 31 31 62 62 62 88 88 88 55 55 55 101 101 101 86 86 86 10 10 10 80 80 80 114 114 114 92 92 92 100 100 100 85 85 85 36 36 36 125 125 125 37 37 37 38 38 38 109 109 109 74 74 74 51 51 51 50 50 50 39 39 39 83 83 83 40 40 40 66 66 66 68 68 68 93 93 93 99 99 99 60 60 60 57 57 57 24 24 24 41 41 41 42 42 42 134 134 134 19 19 19 43 43 43 111 111 111 17 17 17 117 117 117 97 97 97 94 94 94 54 54 54 71 71 71 122 122 122 33 33 33 56 56 56 131 131 131 98 98 98 34 34 34 89 89 89 91 91 91 45 45 45 107 107 107

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)